•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marin disparu aux Escoumins : la Garde côtière abandonne ses recherches

Le bateau-pilote Grandes Eaux de la Garde côtière à la recherche du membre d'équipage du Maersk Patras tombé à la mer.
Le bateau-pilote Grandes Eaux de la Garde côtière à la recherche du membre d'équipage du Maersk Patras tombé à la mer. Photo: Alain James Rioux Dubé
Radio-Canada

La Garde côtière abandonne les recherches pour retrouver un membre de l'équipage du Maersk Patras disparu en mer dimanche matin.

L'accident se serait produit lors d'une manoeuvre d'approche au quai pour le changement de pilote.

Le Centre de services de communication et de trafic maritimes des Escoumins a été alerté vers 9 h 35.

Selon une porte-parole de la Garde côtière, Guylaine Beaudoin, le marin ne portait pas de vêtement de flottaison individuel.

Les opérations de recherche ont eu lieu au large des Escoumins, sur la Côte-Nord.Les opérations de recherche ont eu lieu au large des Escoumins, sur la Côte-Nord. Photo : Radio-Canada

Des recherches maritimes et aériennes ont été menées sous la coordination de la Garde côtière.

Plusieurs bateaux ont été mobilisés, dont le Cap de Rabast, basé à la station de recherche et sauvetage de Tadoussac, de même que le bateau-pilote Grandes Eaux et l'aéroglisseur Sipu Muin.

Un hélicoptère des Forces canadiennes a aussi été dépêché sur les lieux à partir de la base militaire Greenwood, en Nouvelle-Écosse.

Dans un communiqué, Maersk salue avec tristesse la perte de cet officier en second originaire du Sri Lanka. La multinationale assure la famille son soutien.

Le Maersk Patras, un porte-conteneurs battant le pavillon de Singapour, a pu reprendre son trajet vers Montréal.

Le Bureau de la sécurité des Transports (BST) a entrepris une enquête sur les circonstances de l'accident.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Côte-Nord

Accidents et catastrophes