•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des habitations évacuées en raison d'un feu de forêt en Alberta

Un énorme panache de fumée s'élève dans le ciel en raison d'un feu de forêt.
Un feu de forêt à une vingtaine de kilomètres de High Level dans le nord de l'Alberta. Photo: Alberta Wildlife
Radio-Canada

Des résidences près du hameau de Marlboro dans le centre de l'Alberta font l'objet d'une évacuation en raison de l'approche d'un important feu de forêt.

Les maisons se trouvent du côté nord et sud de l’autoroute 16, indique la Gendarmerie Royale du Canada (GRC). Par ailleurs, les automobilistes ne peuvent plus emprunter la route vu que des flammes brûlent des deux côtés et que la visibilité est nulle.

L’incendie a déjà détruit 15 hectares dimanche.

Un centre de réception des évacués se trouve à l'hôtel Best Western d'Edson.

Un automobiliste dans sa voiture regarde la fumée du feu de Marlboro qui l'empêche d'avancer sur l'autoroute 16.Le feu de Marlboro a fermé l'accès à l'autoroute 16. Photo : Fournie par Stephanie Pollard

Le vent attise les flammes

Un autre incendie attisé par du vent brûle à une vingtaine de kilomètres de High Level dans le nord de la province, une région confrontée à un temps très sec.

« Vu ce qui s’est passé à Fort McMurray et Slave Lake, on est inquiet », explique Deb Steckyk, qui habite depuis longtemps dans la petite localité.

Le feu de 25 000 hectares ne menace pas la communauté, dit Alberta Wildfire.

Condition « extrême »

Dimanche, l’agence notait aussi que le risque d'incendie dans la région forestière de Slave Lake est « extrême ». Sous de telles conditions, rappelle l’organisme, « un feu brûlera de façon intensive et se propagera rapidement ».

À l’heure actuelle, cinq feux brûlent dans la région de Slave Lake, dont deux que les pompiers n’ont toujours pas réussi à maîtriser dimanche, dit Alberta Wildfire.

Un de ces incendies a détruit 1000 hectares de forêt jusqu’à présent.

Quelque 60 pompiers, 10 hélicoptères, des avions-citernes et des engins lourds tentent de contrôler les flammes. L’incendie ne pose également aucun danger aux communautés avoisinantes, affirme Alberta Wildfire.

Depuis le début de l’année, environ 32 000 hectares ont brûlé en Alberta.

Les feux de camp sont par ailleurs interdits dans une grande partie du nord de la province. En mai 2016, un feu de forêt dantesque a forcé 90 000 habitants de la région de Fort McMurray à fuir les flammes, dans ce qui s’est avéré être le désastre naturel le plus coûteux de l’histoire canadienne.

Notre dossier sur la saison des feux de forêt en Alberta en 2019

Alberta

Feux de forêt