•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est l'heure du nettoyage à Trois-Rivières

C'est l'heure du nettoyage après les inondations à Trois-Rivières.

C'est l'heure du nettoyage après les inondations à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

Après les inondations, l'heure est maintenant au nettoyage dans certains secteurs de la région. C'était le cas près de la rue des Terrasses du fleuve dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. Les lourds sacs de sable doivent maintenant être déplacés.

Des voisins, des amis et même de parfaits inconnus sont venus donner un coup de main. Dans ce quartier de Trois-Rivières-Ouest, l'eau a envahi les rues, mais n'a pas causé d'importants dommages.

Il y a des passants qui s'arrêtent, qui sont passés pour ça et qui nous offrent leurs bras, raconte Nicole Saint-Onge, une résidente du secteur.

C'est le cas d'un bénévole, Louis Pilon, venu prêter main-forte aux résidents du secteur.

Si ça nous arrivait nous autres, on aimerait ça que quelqu'un vienne nous aider. Alors, on s'est dit, on va venir aider. On a eu du fun. Même qu'il y a du monde que je connais et que je ne savais pas... j'ai dépanné des amis.

L'opération a été lancée par la conseillère du district de Chavigny, Maryse Bellemare. Ce matin, on était 15 à 20 bénévoles. Il y a un roulement, mais il y en a qui sont là depuis 8 h ce matin.

Même le nouveau maire a mis la main à la pâte.

Mettre l'épaule à la roue c'est important oui, mais c'est surtout un appel à l'ensemble des bénévoles. Comme premier magistrat, ça va de soi qu'il faut montrer l'exemple, indique le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Dès mardi, la Ville passera cueillir les sacs de sable placés en bordure des rues. Mais ceux qui habitent sur les rives du fleuve Saint-Laurent devront faire preuve de patience pour encore quelques jours.

Le fleuve est encore très haut. C'est pour ça que [pour] les premières maisons sur le bord, on laisse les digues en place, mentionne Mme Bellemare.

Si l'heure est au nettoyage à Trois-Rivières, ailleurs dans la province, près de 4000 résidences sont toujours inondées. En Mauricie et au Centre-du-Québec, Urgence Québec en compte plus de 500.

La Ville de Trois-Rivières espère pouvoir bénéficier de l'aide des Forces armées canadiennes pour compléter l'opération nettoyage.

Si les militaires ne sont pas au rendez-vous, la solidarité des Trifluviens sera à nouveau sollicitée la fin de semaine prochaine pour une grande corvée.

Il y a encore du bon monde, et on le réalise vraiment présentement. Les gens se donnent sans compter, souligne Roger Croisetière, un résident du secteur.

Mauricie et Centre du Québec

Environnement