•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population répond à l'appel de Fierté Val-d'Or

La présidente de Fierté VD, Maryse Ouellet
La présidente de Fierté VD, Maryse Ouellet Photo: Radio-Canada / Thomas deshaies
Thomas Deshaies

Alors que le tout premier évènement de Fierté Val-d'Or bat son plein, les organisateurs se disent satisfaits de la participation des citoyens. Cet événement se veut une occasion de rassemblement pour la communauté LGBTQ+ et une manière pour la population de démontrer son appui à la diversité et à l'inclusion.

Les citoyens étaient conviés samedi après-midi à la Journée communautaire, qui proposait des activités pour toute la famille.

On voit que les gens avaient besoin de cela en région pour justement faire sortir la communauté de chez elle, pour montrer aux gens aussi qu'on existe puis qu'ils peuvent venir fêter avec nous, a expliqué la présidente de Fierté Val-d'Or, Maryse Ouellet.

La drag queen Gabry Elle, co-porte-parole de la Fête Arc-en-ciel de Québec, s'est déplacée afin d'offrir une prestation.

On trouve cela important d'aider toutes les fêtes arc-en-ciel puis de représenter toutes les fiertés partout à travers le Québec. C'est pour cela qu'on vient offrir un petit coup d'aide à Val-d'Or, pour leur première année, a-t-elle expliqué.

Le président de Fierté agricole, Joé DesjardinsLe président de Fierté agricole, Joé Desjardins, était présent à l'événement. Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Plusieurs organismes, dont Fierté agricole, étaient aussi présents au parc Albert-Dumais où se déroulait la Journée communautaire.

Fierté agricole a notamment pour mandat de regrouper les membres de la communauté LGBTQ+ ayant un intérêt pour la vie rurale.

Les organismes locaux n'ont pas toujours les ressources et on fait du réseautage entre tout le monde, explique le président de Fierté agricole, Joé Desjardins. On fait aussi de la démystification. On va dans les écoles d'agriculture, faire une conférence de deux heures.

Une ouverture toujours plus grande

La présidente de Fierté Val-d'Or, impliquée dans l'organisation de la traditionnelle marche contre l'homophobie et la transphobie depuis 2002, constate que la communauté valdorienne est de plus en plus inclusive.

Plus les années avancent, plus il y a beaucoup d'ouverture à Val-d'Or. Les gens nous appuient beaucoup, se réjouit Mme Ouellet. Hier, presque la moitié des gens (à la marche), c'était des alliés justement qui ne faisaient pas vraiment partie de la communauté.

David Dorion et ses deux enfants ont participé à la Journée communautaire de Val-d'Or.David Dorion et ses deux enfants ont participé à la Journée communautaire de Val-d'Or. Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Le Valdorien et père de famille David Dorion participait à la Journée communautaire en compagnie de ses enfants.

L'ouverture d'esprit, c'est une norme dans ma famille, a-t-il expliqué, tout en félicitant les organisateurs d'avoir offert une journée d'activités pour toute la famille.

L'équipe de Fierté Val-d'Or prévoit déjà réitérer l'événement l'année prochaine.

Abitibi–Témiscamingue

Communauté LGBTQ+