•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première sortie de l’écocentre mobile à Québec

À leur arrivée à l’écocentre mobile, les clients doivent s’inscrire à l’accueil en présentant une pièce d’identité. Photo: Radio-Canada / Hadi Hassin
Radio-Canada

La Ville de Québec a donné le coup d'envoi samedi à son projet pilote d'écocentre mobile. Des centaines de citoyens ont mis à l'essai le nouveau service, qui permet de se départir de ses matières résiduelles sans avoir à se déplacer jusque dans un écocentre permanent.

Pour sa première sortie, le poste de commandement de l’écocentre mobile a été déployé dans le stationnement de l’église Saint-Fidèle, dans le Vieux-Limoilou.

Suzanne Hélène Lemieux en a profité pour faire le ménage de sa remise et se débarrasser de choses dont elle n’a plus besoin.

« Il y a une super belle machine à coudre qui était super forte, qui venait de la famille, qui a servi longtemps. Des tapis, des ventilateurs... Plein de choses qu'on accumule dans nos maisons. On a tellement d'affaires! C'est indécent! », confie-t-elle.

Des contenants de peinture dans un sac de plastique de couleur jauneL’écocentre mobile récupère notamment les contenants de peinture, les piles et les ampoules fluocompactes. Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Les citoyens peuvent se rendre à l’écocentre mobile pour y déposer des résidus domestiques qui ne vont ni aux ordures ni au recyclage tels que des contenants de peinture, des piles ou encore de petits appareils électroniques et électriques.

Restrictions

La Ville rappelle toutefois que l’écocentre mobile ne se substitue pas aux écocentres permanents. Les objets et déchets trop volumineux n’y sont pas acceptés.

« Tout ce qui est transportable à pied et en main, on va le prendre […] mais tout ce qui est matériaux de construction, on ne peut pas les accepter [parce qu’on] n'est pas équipé pour le recycler ici », explique l’agent valoriste Marc Genest.

L’écocentre mobile effectuera trois autres sorties au cours des prochaines semaines.

Calendrier des sorties printanières de l'écocentre mobile :

- 18 mai, Vieux-Limoilou : stationnement de l’église Saint-Fidèle
- 25 mai, Saint-Roch : stationnement de l’immeuble Olymbec
- 8 juin, Saint-Jean-Baptiste : stationnement du Grand Théâtre de Québec
- 22 juin, Saint-Sacrement : terrain des Loisirs Saint-Sacrement

L’initiative s’inscrit dans le cadre de l’objectif que s’est donné la Ville de Québec de recycler 82% des matières résiduelles situées sur son territoire d’ici 10 ans.

Actuellement, le taux de récupération s’élève à environ 54 %.

Avec les informations de Hadi Hassin

Québec

Matières résiduelles