•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un apiculteur saskatchewanais se fait voler 150 ruches

Plusieurs abeilles dans une ruche.

Des dizaines d'abeilles dans une ruche.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Radio-Canada

Le week-end dernier, un apiculteur de Zenon Park, dans le nord-est de la Saskatchewan, s'est fait voler près de 150 ruches sur sa propriété. Il s'agit du plus important vol d'abeilles jamais observé dans la province, selon le président de l'Association des apiculteurs saskatchewanais, Simon Lalonde.

La victime de ce vol, l’apiculteur Derek Moyen, évalue le montant de son préjudice à environ 120 000 $, dont la moitié en équipement et l’autre moitié en perte d’exploitation.

Selon lui, le ou les auteurs de ce méfait ont nécessairement utilisé un camion transportant un chariot élévateur et auquel était accrochée une remorque.

Les malfaiteurs savaient également à quel moment les abeilles étaient dans les ruches, affirme Derek Moyen, qui dirige Moyen Honey Farms avec son père, Gerry.

Les abeilles ne sortent pas des ruches lorsqu’il pleut ou durant la nuit, rappelle l’apiculteur, qui croit que le vol a été commis dans la soirée pluvieuse de vendredi.

Le vol a donc été minutieusement préparé, conclut l’apiculteur, qui mentionne aussi qu’il faut une année complète pour mettre en place une ruche rentable.

En cette période de l’année, une ruche contient une moyenne de 20 000 à 50 000 abeilles.

Il y a une centaine d’apiculteurs qui exercent à titre commercial en Saskatchewan. Le président de l'Association des apiculteurs saskatchewanais, Simon Lalonde, leur recommande d’être vigilants et de signaler tout véhicule suspect.

De son côté, la Gendarmerie royale du Canada a été saisie de l’enquête.

Saskatchewan

Vol