•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mairie de Trois-Rivières : Jean Lamarche assermenté à l'hôtel de ville

Ginette Bellemare qui met l'épinglette de la Ville sur la veste de Jean Lamarche.

Le nouveau maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a été assermenté le 17 mai 2019, à l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jean Lamarche est officiellement devenu, vendredi, le nouveau maire de la Ville de Trois-Rivières. Il a été assermenté lors d'une cérémonie à l'hôtel de ville. Il est le deuxième, après Yves Lévesque, à occuper ce poste depuis la fusion.

Ému, Jean Lamarche s’est livré à l’exercice protocolaire et a livré un discours au cours duquel il a souligné à quel point il est heureux et fier d’accéder à ce poste.

Le bagage que j’amène avec moi c’est celui d’un homme ouvert, rassembleur, qui assume ses décisions et l’amour profond que j’ai pour Trois-Rivières se fera sentir dans chacune de mes actions, a-t-il déclaré.

Je vous assure de mon entier dévouement.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières
Jean Lamarche qui signe un document

Jean Lamarche était ému et heureux le jour de son assermentation comme maire de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Jean Lamarche a été élu lors d’une élection partielle le 5 mai. Ce soir-là, l’ancien maire Yves Lévesque est allé le féliciter en personne.

Un des défis de Jean Lamarche sera de travailler avec les conseillers municipaux déjà en place depuis plus de deux ans.

Oui, on a beaucoup parlé d’harmonie et de chicane pendant la campagne, maintenant, il va falloir parler de travail, dit-il.

Les conseillers et le maire, pris de haut, avec le poing dans les airs

Le nouveau maire de Trois-Rivières entouré des 14 conseillers municipaux, le jour de l'assermentation de Jean Lamarche.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Vendredi, plusieurs conseillers municipaux ont mis l’accent sur leur volonté de travailler avec le nouveau maire.

J’avais quelqu’un pour lequel j’avais un certain appui [Jean-François Aubin], avoue le conseiller des Estacades, Pierre-Luc Fortin, mais ce n’était pas du tout dirigé contre M. Lamarche.

Je pense qu’on va s’entendre sur énormément de dossiers, par exemple, on a déjà commencé à travailler pour l’île Saint-Quentin, ajoute-t-il.

La conseillère des Vieilles-Forges, Mariannick Mercure, croit que la Ville connaît un virage.

Il est dans la continuité de l’idée de développement économique de Yves Lévesque et je pense que la plupart des gens autour de la table étaient d’accord avec ce point-là de notre ancien maire, c’est ailleurs que ça achoppait, je pense qu’on a fait un gain majeur notamment en terme d’environnement avec le programme qu’il a présenté, dit-elle.

Au sortir de la campagne électorale, c’est l’occasion de repartir à zéro et de bâtir une nouvelle relation, souligne le conseiller de Marie-de-l’Incarnation, Denis Roy.

Le premier conseil municipal de Jean Lamarche en tant que maire sera le 21 mai.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale