•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sécurité routière à l’étude à Winnipeg

Radio-Canada

Le conseil municipal de Winnipeg aborde de nouvelles mesures en matière de sécurité routière. Parmi les idées soulevées : réduire la vitesse des automobiles dans les zones résidentielles à 40 km/h et maintenir les restrictions des zones scolaires pendant les vacances d'été.

Six personnes ont été tuées sur les routes de Winnipeg depuis le début de l'année.

Selon le conseiller municipal de Transcona Shawn Nason, les voitures roulent trop vite dans des zones résidentielles où les enfants s'amusent parfois dehors.

Certaines zones n'ont pas de trottoir. Les gens marchent sur la route et peuvent être distraits, explique Shawn Nason.

Il propose la réduction de la vitesse dans les zones résidentielles à 40 km/h et le maintien des restrictions des zones scolaires pendant l'été.

Ces mesures ne font pas l'unanimité.

Dans le quartier de Norwood Flats, Robert Macpherson voudrait que la Ville fasse d'abord une étude sur la vitesse. Selon ses observations, les automobilistes sont plus attentifs dans les zones résidentielles, et les enfants sont en sécurité. Il croit que le problème est plutôt du côté des grandes artères.

Un autre résident de Transcona, André Desrosiers, pense que si les limites de vitesse des zones scolaires étaient maintenues toute l'année, cela pourrait aider les automobilistes à acquérir des automatismes.

Le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, est aussi le président du comité des travaux publics. Il explique que c’est maintenant la responsabilité des municipalités de gérer les vitesses au Manitoba, alors que, dans le passé, c'était la province qui s’en chargeait pour les villes. Mathieu Allard précise qu’aucune décision n’a été prise.

Manitoba

Affaires municipales