•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves mobilisés pour l'environnement sur la Côte-Nord

Des élèves avec des affiches

Des élèves de Port-Cartier manifestent pour la lutte contre les changements climatiques.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Laurence Royer

Comme des milliers d'autres ailleurs au Québec, des élèves du secondaire d'un peu partout sur la Côte-Nord ont manifesté pour l'environnement, vendredi. À Port-Cartier, par exemple, ils étaient près de 300 jeunes à dire haut et fort ce qu'ils attendent des gouvernements pour leur avenir.

Accompagnés du personnel de l’école, les élèves du secondaire de Port-Cartier se sont mobilisés dans le but de sensibiliser la population à l’urgence de lutter contre les changements climatiques.

Dans une pétition qu'ils ont déposée à l'hôtel de ville, ils réclament des mesures concrètes de la part des autorités, notamment l'adoption d'une loi pour limiter le réchauffement planétaire. Ils souhaitent aussi une plus grande transparence concernant les investissements publics dans les énergies fossiles.

L’école a décidé d'encadrer cette mobilisation étudiante. Le directeur de l'école, Philippe Maloney, affirme même y voir une occasion de faire de la pédagogie.

On travaille pour l'éducation, pour l'avenir de nos enfants, dit-il. Ça va de soi de les aider à avoir un avenir prometteur. En même temps, [on leur a appris] comment manifester, comment donner leur opinion, comment s'exprimer.

Des élèves de Port-Cartier ont marché jusqu'à l'hôtel de ville.

Des élèves de Port-Cartier ont marché jusqu'à l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

L’après-midi était consacré à la manifestation ainsi qu’à une rétroaction de leur expérience. Des ateliers de sensibilisation ont été organisés par l’école, et les élèves ont eu du temps de libéré pour la confection d’affiches.

On aimerait ça montrer au gouvernement que ça nous intéresse pis que c'est important qu'on fasse des changements maintenant, tout de suite.

Maxim Villeneuve, élève de secondaire 4

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, s’est dit fier et touché par cette mobilisation des citoyens de demain. Il envisage déjà de bannir les bouteilles d’eau en plastique des établissements municipaux.

Une quinzaine de jeunes tiennent des affiches vertes devant l'école secondaire.

Une trentaine de jeunes de l'école secondaire Manikoutai ont manifesté pour l'environnement.

Photo : Radio-Canada / Laurence Royer

Ailleurs dans la province

Des élèves du secondaire et du collégial ont également manifesté à Sept-Îles et à Baie-Comeau. Ils étaient une soixantaine à l’école secondaire Serge-Bouchard, de Baie-Comeau, et une trentaine à l’école Manikoutai, de Sept-Îles.

Une centaine d'élèves avec des affiches devant l'école Serge-Bouchard

Des élèves de l'école secondaire Serge-Bouchard à Baie-Comeau participent aussi à la manifestation pour l'environnement.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

D'autres actions étaient organisées ailleurs dans la province. Ces manifestations s'inscrivent dans une mobilisation plus large, amorcée il y a trois mois. Le 15 mars, les écoles de plus de 2000 villes s’étaient mobilisées et plus d’un million de personnes s’étaient rassemblées à Montréal, dans le cadre d'un mouvement planétaire des jeunes pour le climat.

Cette mobilisation des écoles de la Côte-Nord concorde avec l'ouverture du troisième Sommet jeunesse sur les changements climatiques auquel participent 500 jeunes à Lévis.

Avec les informations de Nicolas Lachapelle

Côte-Nord

Environnement