•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle unité de traitement des eaux de Chambord : la facture par résidence pourrait exploser

Des équipements de l'usine de filtration

Les citoyens de Chambord jouissent d'une eau claire depuis février, eux qui ont eu à composer avec une eau jaunâtre pendant des années.

Photo : Radio-Canada / Catherine Dib

Radio-Canada

La nouvelle unité de traitement d'eau potable de Chambord entraîne des frais inattendus pour la municipalité.

L’augmentation des coûts s’explique par l’entretien du matériel de nettoyage, beaucoup plus fréquent que prévu.

Au lieu de changer des membranes aux 40 jours, on fait le nettoyage de ces préfiltres environ aux trois ou quatre jours. Naturellement, on parle d’un nettoyage plus régulier qui exige plus de temps, de personnel et de produits chimiques.

Luc Chiasson, maire de Chambord

La facture d’eau par résidence pourrait donc passer de 190 $ à 250 $ si la situation perdure dans le temps.

Changement dans la qualité de l'eau brute

La compagnie qui a fourni les équipements nécessaires au traitement de l’eau de Chambord explique que les citoyens n’ont aucune crainte à avoir quant à la qualité de l’eau qui est produite.

La qualité de l’eau est vraiment incroyable. Elle est excellente. Elle est parfaite. Elle répond à tous les critères et même mieux.

Alexis Morissette, ingénieur et chargé de projet, H2O Innovation

Il ajoute que que la concentration en fer et en oxygène de l’eau a changé avec les années.

Lorsque l’usine a été conçue il y a quelques années, versus quand il est le temps de la construction, dans le document d’appel d’offres, il y avait une qualité de l’eau brute qui était mentionnée. Par contre, on se rend compte aujourd’hui qu’elle a changé avec le temps, mentionne Alexis Morissette.

L’entreprise assure qu’elle collabore avec la municipalité afin de trouver une solution qui permettrait de réduire les frais d'exploitation de l’usine.

Système de filtration dans un conteneur

H2O Innovation mentionne que l'ajout d'un système de filtration au sable est l'une des solutions envisagées.

On va faire la location de deux gros conteneurs qui vont contenir une nouvelle technologie de préfiltres qui fonctionnent au sable, ce qui va permettre de diminuer les concentrations et le nettoyage de membranes des préfiltres, poursuit le maire Luc Chiasson.

L'usine de filtration de Chambord.

C'est grâce à la nouvelle unité de traitement d'eau potable de Chambord. Mais des coûts imprévus se sont ajoutés au tableau.

Photo : Radio-Canada / Catherine Dib

L'acquisition de ce système de filtration coûterait environ 200 000 $.

La municipalité va rencontrer la députée de Roberval, Nancy Guillemette, la semaine prochaine afin de trouver du financement.

D'après le reportage de Catherine Dib

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales