•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trainés par une voiture : un achat en ligne dégénère

Des policiers inspectent la voiture qui aurait tenté de prendre la fuite à la suite de la transaction.

Deux personnes ont été blessées à la suite d'une transaction dans un stationnement qui a mal tourné.

Photo : Radio-Canada / Marc Caron

Radio-Canada

Ce qui devait être une simple transaction dans un stationnement de Gatineau a rapidement tourné au vinaigre, alors que deux sexagénaires ont été trainés par une voiture et ont dû être transportés à l'hôpital.

Selon le Service de police de la Ville de Gatineau, une femme de 33 ans a donné rendez-vous au couple dans un stationnement d'un centre commercial du boulevard Maloney, afin de leur acheter des bijoux qu'ils avaient mis en vente sur un site internet de petites annonces.

Selon les policiers, une partie se serait sentie flouée. Au moment de contacter les autorités, les deux autres personnes auraient voulu quitter les lieux.

Une querelle aurait alors éclaté entre l’acheteuse potentielle et les vendeurs. Elle se serait alors emparée du sac à main de la vendeuse, avant de tenter de quitter la scène en voiture.

Les deux vendeurs se seraient alors agrippés à la voiture pour forcer la femme à s'immobiliser. Après avoir été trainés sur environ cinq mètres, les sexagénaires auraient été projetés au sol, toujours selon les enquêteurs.

Les deux vendeurs ont été transportés à l'hôpital pour soigner leurs blessures mineures

La conductrice a été arrêtée par les policiers, mais selon les informations des autorités fournies samedi matin, aucune accusation criminelle n'est déposée présentement.

Toutefois, des constats d'infraction pourraient être émis de part et d'autre en vertu du Code de la sécurité routière.

Dans les dernières années, les autorités policières de Gatineau ont rappelé à de nombreuses reprises aux internautes qu'ils doivent faire preuve de prudence lors d'une transaction.

Les autorités suggèrent que la rencontre se déroule dans un lieu où il y a un grand achalandage, comme un centre commercial, et se fasse en plein jour. L'acheteur et le vendeur devraient aussi être accompagnés d'au moins une autre personne.

L'enquête se poursuit.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits