•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton : Colton James Steinhauer reconnu coupable de deux meurtres au premier degré

Karanpal Bhangu et Ricky Cenabre
Karanpal Bhangu âgé de 35 et Ricky Cenabre, 41 ans, ont été abattus dans la nuit du 18 décembre 2015. Photo: CBC
Radio-Canada

Le verdict est tombé vendredi matin pour Colton James Steinhauer. L'homme de 30 ans a été reconnu coupable de deux meurtres au premier degré pour avoir enlevé la vie de deux commis de dépanneurs en décembre 2015 à Edmonton.

Présent à la Cour du Banc de la Reine d’Edmonton, M. Steinhauer est resté stoïque à l’annonce de sa condamnation relative à sa participation à deux braquages tragiques.

C’est pendant ces vols que M. Steinhauer et deux autres complices ont abattu Karanpal Bhangu et Ricky Cenabre qui travaillaient dans deux différents dépanneurs de la chaîne Mac's.

La défense réclamait une condamnation pour homicide involontaire et meurtre au deuxième degré. Deux accusations que la Couronne avait refusées lors de l’ouverture de ce procès le 3 mai et que les jurés n’ont pas retenues non plus à l’issue de délibérations qui auront duré plus de sept heures.

Retour en cour en septembre

Le juge Ken G. Nielsen a demandé la production d'un rapport Gladue. Le document dressera l'histoire de M. Steinhauer, de son enfance jusqu'à sa détention, afin que les réalités auxquelles il a dû faire face en tant qu’ Autochtone soient prises en compte dans la détermination de sa peine.

Au Canada, les personnes condamnées pour meurtre au premier degré sont habituellement envoyées en prison à vie, sans possibilité de libération avant 25 ans. Avec sa condamnation pour deux meurtres, Colton James Steinhauer pourrait devoir attendre 50 ans, avant de faire une telle demande de libération.

L’audience pour la détermination de sa peine est prévue pour septembre.

Deux autres personnes avaient déjà été jugées dans cette affaire.

Condamné, lui aussi, pour deux meurtres au premier degré, Laylin Delorme purge une peine de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Le troisième acolyte âgé de 13 ans au moment des faits a quant à lui été reconnu coupable d’homicides involontaires.

Alberta

Crimes et délits