•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d’aide de l’armée pour les riverains de Bécancour

Maison à Nicolet avec des sacs de sable devant le terrain

Les résidents ont mis beaucoup de sacs de sable sur leur terrain.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, annonçait lundi que les militaires allaient aider les Québécois à se relever des inondations, Bécancour a reçu la confirmation qu’« aucune intervention des Forces armées canadiennes ne se fera sur les terrains privés des citoyens ».

La Ville de Bécancour a précisé qu'elle organisera une collecte de sacs de sable, mais la date n’est pas encore connue, puisque le niveau n'est pas encore revenu à la normale. Les citoyens devront alors aller porter les sacs dans leur entrée de cour, près de la rue.

Pour ce qui est des résidus verts, la Villle va organiser une collecte dans la semaine du 20 mai. Exceptionnellement, les citoyens peuvent aller disposer de leurs résidus verts gratuitement à l’Écocentre de l’entreprise Enfouibec.

Aide de l'armée : Trois-Rivières en attente d'une réponse

La Ville de Trois-Rivères, elle, ne sait pas encore si les Forces armées canadiennes viendront prêter main-forte à ses citoyens pour l’opération nettoyage.

Si les militaires ne viennent pas, Trois-Rivières organisera une grande corvée le samedi 25 mai.

À Trois-Rivières, la collecte des palettes et des sacs de sable se fera dans la semaine du 20 mai, pour les résidents qui habitent plus loin des cours d’eau et qui ont déjà commencé à défaire leurs digues.

Pour les riverains de Trois-Rivières qui n’ont pas encore retiré leurs sacs de sable, la collecte se fera la semaine du 27 mai.

Militaire dans une grue de tracteurs, sur des sacs de sable

Une trentaine de militaires ont distribué et placé des sacs de sable le 24 avril 2019, à Nicolet.

Photo : Radio-Canada

Un retrait des eaux très lent

Le niveau de l'eau du lac Saint-Pierre et du fleuve Saint-Laurent descend très lentement et c'est pourquoi la Sécurité civile recommande aux riverains de laisser leur digue en place encore quelques jours.

Le seuil d’inondation est qualifié de moyen au lac Saint-Pierre et de mineur sur les rives du Saint-Laurent, selon le site du ministère de la Sécurité publique.

L’opération nettoyage n’est donc pas encore enclenchée pour certains riverains.

Selon le site du gouvernement du Québec, il y a toujours 170 résidences inondées au Centre-du-Québec, à Nicolet et Pierreville, et 351 en Mauricie, principalement à Sainte-Anne-de-la-Pérade, Batiscan, Louiseville et Maskinongé.

On ne sait pas encore quand les séances d’information sur le programme d’indemnisation auront lieu pour les sinistrés dans la région.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale