•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un père et un fils accusés de possession d'un engin explosif sont libérés sous caution

Un homme et son fils sortent d'un tribunal.
Reza Mohammadiasl (deuxième à gauche) et son fils Mahyar Mohammadiasl (à droite) sont contraints de respecter des conditions strictes. Photo: CBC / Jasmin Seputis
Radio-Canada

Deux hommes qui ont été arrêtés cette semaine après que la police ait trouvé des substances dangereuses, des explosifs et un détonateur à l'intérieur de leur maison à Richmond Hill, au nord de Toronto, ont été libérés sous caution.

Reza Mohammadiasl, 47 ans, et Mahyar Mohammadiasl, 18 ans, ont fait une brève apparition vendredi au tribunal de Newmarket, avant d’être mis en liberté contre le versement d’une caution de 50 000 $ pour chacun.

Ils sont également contraints de respecter des restrictions strictes comme condition de leur libération.

Dessin représentant le père et son fils en présence d'une femme, leur avocate, dans le tribunal. Reza Mohammadiasl et son fils Mahyar doivent comparaître à nouveau devant le tribunal le 6 juin. Photo : CBC/Pam Davies

La Police régionale de York a arrêté les deux hommes après avoir reçu des informations de l’Agence des services frontaliers du Canada et du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis le 9 mai.

Un jour plus tard, la police a exécuté un mandat de perquisition dans la résidence située dans le quartier de Larratt Lane. Les policiers ont déclaré avoir découvert des matériaux explosifs sans préciser la quantité ni le type de matériaux dont il s’agissait. Ils ont également saisi des produits chimiques.

Une voiture de police devant une maison dans un quartier résidentiel.Les deux hommes ont été mis en liberté contre le versement d’une caution de 50 000 $ pour chacun. Photo : CBC / Chris Glover

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déclaré cette semaine que les arrestations et l’enquête étaient une affaire locale, qui relevait de la Police régionale de York.

Reza Mohammadiasl et son fils doivent comparaître à nouveau devant le tribunal le 6 juin.

Toronto

Justice et faits divers