•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ELYSIS primée en Grande-Bretagne

Des lingots d'aluminium empilés les uns sur les autres

Des lingots d'aluminium

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

ELYSIS, créée conjointement par Rio Tinto et Alcoa, a remporté un honneur à Londres. Grâce à sa technologie en développement, qui doit éventuellement permettre de produire l'aluminium le plus vert du monde, l'entreprise a raflé le titre d'avancée révolutionnaire de l'année, jeudi.

Le président-directeur général d’ELYSIS, Vincent Christ, a assisté à la cérémonie au cours de laquelle son entreprise a été saluée. Le PDG s'est dit très fier de recevoir le prix.

Par voie de communiqué, Vincent Christ a indiqué que l’obtention de cette récompense réjouit les membres de son équipe, qui travaillent d’arrache-pied pour perfectionner la technologie, achever son développement et, surtout, la commercialiser dans un horizon de cinq ans.

Le titre d’avancée révolutionnaire de l’année est décerné par un groupe indépendant d’experts internationaux dans le cadre de la cérémonie de remise des prix Global Metals.

Cet événement est ouvert à une panoplie d’acteurs de l’Industrie des métaux. Les minières, les producteurs, les transformateurs, les compagnies de recyclage et les fournisseurs de technologies peuvent notamment y participer.

ELYSIS en un clin d’oeil…

  • Elle doit éventuellement permettre d’éliminer les émissions de gaz à effet de serre produits par le procédé d’électrolyse de l’aluminium et de les remplacer par de l’oxygène.
  • Si tout se déroule comme prévu, la mise en vente de la technologie sera lancée dès 2024.
  • Outre Rio Tinto et Alcoa, les gouvernements fédéral et québécois ainsi que la compagnie Apple ont accepté de s’associer au projet.

Saguenay–Lac-St-Jean

Métaux et minerais