•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recharger sa voiture moins cher qu’un café, selon BC Hydro

Une voiture électrique recharge sa batterie à une borne installée à Horseshoe Bay.

Les bornes de recharge rapide de BC Hydro permettent de recharger les véhicules à 80 % en environ 30 minutes.

Photo : BC Hydro

Radio-Canada

Alors que le prix de l'essence atteint des sommets en Colombie-Britannique, BC Hydro s'est intéressée aux économies réalisées par les propriétaires de véhicules électriques de la province. Selon la société d'État, recharger une voiture électrique Nissan Leaf coûterait environ 2 $ par semaine au Britanno-Colombien moyen.

Pour effectuer ces calculs, BC Hydro est partie de l’hypothèse que les conducteurs de la province parcourent en moyenne 20 kilomètres par jour pour aller au travail. La société d’État a ensuite calculé le prix de ce trajet en fonction de la consommation d’essence et d’électricité de différents modèles de véhicule.

« Parcourir 20 kilomètres par jour dans une voiture Nissan Leaf coûte environ 2 $ par semaine, soit moins que les 3,60 $ que déboursent en moyenne les Britanno-Colombiens pour une tasse de café », écrit BC Hydro dans un bulletin d’information publié vendredi.

La société responsable de la production et de la distribution d’électricité dans la province indique qu’avec le prix moyen à la pompe, qui dépasse présentement 1,50 $ le litre en Colombie-Britannique, il coûte environ six fois plus cher de faire le même trajet à bord d’un véhicule à essence Honda Civic.

De plus en plus d’autos électriques sur les routes

D’après BC Hydro, il y a actuellement 18 000 véhicules électriques sur les routes de la province. « C’est environ le double du nombre d’autos électriques qui étaient sur les routes il y a un an, indique la porte-parole de la société d’État, Tanya Fish. Nous prédisons que, d’ici 2030, il y en aura 350 000. »

Elle assure que BC Hydro est bien préparée pour répondre à la hausse de la demande. « Nos infrastructures sont en mesure de faire face à cette augmentation, affirme la porte-parole. S’il y a une douzaine de véhicules électriques branchés en même temps, dans la même rue, c’est un peu comme si une douzaine de fours fonctionnent en même temps, comme lorsque les gens préparent un souper de Noël. »

Aux Britanno-Colombiens dont le logement n’offre pas la possibilité de recharger un véhicule électrique, Tanya Fish rappelle qu’il existe plus de 55 bornes de recharges rapides publiques dans la province. Elles permettent de recharger une voiture à 80 % en une trentaine de minutes. À celles-ci s’ajoutent environ 2000 stations offrant la possibilité de recharger complètement son auto en 5 heures. « Et nous en ajoutons chaque année », conclut la porte-parole de BC Hydro.

Colombie-Britannique et Yukon

Consommation