•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cookshire-Eaton devient une nouvelle destination culturelle grâce à l'engagement d'un citoyen

La maison Victoria Hall de Cookshire-Eaton a besoin d'amour. Une fois restaurée, des expositions y seront présentées.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'engagement d'un homme d'affaires de Cookshire-Eaton pourrait faire de la municipalité une nouvelle destination culturelle en Estrie. Gilles Denis, le propriétaire de l'épicerie locale, a fait de la culture un engagement personnel.

Après avoir acquis un ancien presbytère anglican qu'il a converti en maison de la culture, l'homme de 72 ans se lance dans un nouveau projet : le Victoria Hall.

L'immeuble, construit en 1875, aura une vocation culturelle. Galerie d'art pour des oeuvres grand format, ateliers de formation, théâtre et cinéma sont envisagés.

Le chantier est énorme : il faut d'abord réparer les bris causés par un dégât d'eau, refaire l'isolation et installer un nouveau système de chauffage.

Mais pour Gilles Denis, le défi en vaut la peine. « La culture, ça attire les gens, ça garde les gens. Les enfants, ils regardent les oeuvres d'art avec des yeux neufs et ceux qui ne faisaient que passer à Cookshire-Eaton ont maintenant bien des raisons de s'arrêter », raconte-t-il fièrement.

Son amour de l'art a poussé Gilles Denis à afficher trois grands tableaux, signés Denis Palmer, ornent les murs de l'épicerie.

Estrie

Arts