•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie d'un complexe résidentiel de Toronto : les sinistrés ne pourront pas réintégrer leur logement avant l’automne

Des pompiers
Quelque 1500 résidents ont été affectés par l'incendie de leur immeuble locatif en août dernier. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les résidents déplacés du 650 rue Parliament devront encore une fois s'armer de patience avant de pouvoir réintégrer leur domicile. La société de gestion, responsable de l'immeuble, a annoncé un nouveau délai avant que la bâtisse soit de nouveau habitable. Selon sa dernière mise à jour, les locataires ne pourront pas réintégrer leur logis avant l'automne.

Le 21 août dernier, les quelque 1500 résidents avaient été jetés à la rue après qu’un incendie ait endommagé le système électrique de l’immeuble.

Depuis, de nombreux délais et retards dans les réparations ont fait en sorte que les résidents n’ont toujours pas pu réintégrer leur domicile.

La société de gestion immobilière, qui est propriétaire de la bâtisse, prévoyait déjà en début d'année que les réparations pourraient coûter plus de 46 millions de dollars.

Un immeubleL'immeuble où habitent plus de 1500 résidents restera vacant le temps des travaux. Photo : Radio-Canada

Dans une récente entrevue accordée à CBC, le porte-parole de l’entreprise, Danny Roth, avait déclaré que les dommages causés au bâtiment étaient catastrophiques et que les travaux nécessitent environ 100 travailleurs de la construction sur le site chaque jour.

Jusqu’à tout récemment, l'entreprise affirmait qu’elle allait être en mesure d’effectuer les travaux de réparation nécessaires avec les possessions des locataires toujours dans l’immeuble.

Or, dans sa plus récente mise à jour, le gestionnaire de l’immeuble affirme que ce n’est plus le cas.

Nous ne pouvons tout simplement pas terminer les réparations de l'immeuble avec le contenu des locataires en place. Vous faire revenir à votre domicile le plus rapidement possible est notre priorité, a déclaré la société de gestion immobilière dans un avis sur son site Web.

Nous étudions actuellement la meilleure manière de retirer et de retourner vos possessions. Nous nous tournerons maintenant vers les tribunaux, et travaillerons avec les avocats des locataires, pour obtenir des conseils, explique-t-on dans la note.

Une audience devant un juge pour trancher de la question est maintenant prévue pour la mi-juin.

Toronto

Incendie