•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents évacués du district Saint-Robert peuvent rentrer chez eux

Les travaux ont repris dans le district Saint-Robert, vendredi matin.
Les travaux ont repris dans le district Saint-Robert, vendredi matin. Photo: Radio-Canada / Simon Turcotte
Radio-Canada

Tous les résidents de Saint-Robert, à Rimouski, qui ont dû être évacués mercredi en raison d'émanations de monoxyde de carbone ont eu l'autorisation de réintégrer leur domicile.

Vendredi matin, une trentaine de pompiers ont terminé une ronde de tous les immeubles du périmètre, et aucune détection du gaz n'a été notée.

Carte du secteur évacuéToutes les résidences qui se trouvent sur les rues Notre-Dame O., Saint-Joseph O. et Saint-Laurent O., entre les avenues Rouleau et Michaud, avaient été évacuées mercredi soir. Photo : Courtoisie Ville de Rimouski

Les travaux d'excavation qui avaient été suspendus sur la rue Saint-Joseph Ouest ont repris. Ils se font à l'aide de marteaux pneumatiques et de foreuses.

Toutefois, les travaux de dynamitage restent interdits jusqu'à nouvel ordre.

Les autorités continuent de surveiller la situation, puisque le monoxyde de carbone pourrait continuer à émaner du sol pendant encore 14 jours. Chaque résidence a été munie d'un détecteur de monoxyde de carbone, et les pompiers continueront à faire des inspections.

Pour le moment, on n'a vraiment aucune raison de croire qu'il y aura une résurgence de monoxyde de carbone.

Marc Parent, maire de Rimouski

Par ailleurs, une enquête a été ouverte par la Sûreté du Québec et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) pour déterminer si l'entrepreneur responsable des travaux a commis des fautes.

Bas-Saint-Laurent

Prévention et sécurité