•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sans l'Alberta, le déficit du gouvernement fédéral aurait été deux fois plus important en 2017, indique un rapport

Un drapeau du Canada flottant dans le vent, attaché sur un mat.

Entre 2014 et 2017, l'Alberta a donné 92 milliards de dollars de plus que ce qu'elle a reçu en transferts du fédéral.

Photo : Radio-Canada / Philippe Duclos

Sarah Charles

L'Alberta a permis au gouvernement fédéral d'éviter un déficit deux fois plus élevé en 2017, selon un rapport de l'Institut Fraser.

Ce rapport indique que, sans la contribution de l'Alberta, le déficit d'Ottawa aurait atteint 39 milliards de dollars plutôt que 19 milliards de dollars.

Entre 2014 et 2017, alors qu'une récession frappait la province, l'Alberta a donné 92 milliards de dollars de plus que ce qu'elle a reçu en transferts du fédéral.

À titre de comparaison, le rapport signale que, pendant la même période, l’Ontario, la deuxième province qui contribue le plus, a eu une contribution nette de 38,6 milliards de dollars.

Cette somme représente moins de la moitié de ce qu'a donné l'Alberta. Quant au Québec, il a reçu 71,9 milliards de dollars de plus que ce qu'il a donné.

Steve Lafleur, analyste principal en matière de politiques de l’Institut Fraser, explique que le Canada doit s’assurer de la prospérité de cette province.

« Tous les Canadiens devraient comprendre que la santé fiscale du pays repose en grande partie sur les succès économiques de l'Alberta. Les provinces devraient donc s'assurer de faire tout ce qu'elles peuvent pour aider l'Alberta, notamment par la réalisation des projets de pipelines et d'autres ressources naturelles », dit-il.

Pas l'Alberta, les Albertains

Le professeur associé en économie à l’Université de Calgary Trevor Tombe souligne que l'Alberta a un nombre disproportionné de revenus élevés. « Près de la moitié de l’écart total des recettes et des dépenses fédérales qui sont inscrites dans ce rapport peuvent être comblée uniquement par l’impôt sur le revenu des particuliers », mentionne-t-il, ajoutant qu'il y a beaucoup plus personnes dont le salaire dépasse 100 000 $ en Alberta qu'ailleurs au pays.

Selon lui, il ne faut pas mal interpréter les données et conclure que le gouvernement de l'Alberta transfère de l'argent ou contribue aux finances fédérales.

« Ce n'est pas la province de l'Alberta, mais les Albertains qui font cette contribution », conclut-il.

Alberta

Finances publiques