•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'autre cas de rougeole soupçonné à Saint-Jean est négatif

Une seringue dans une fiole contenant le vaccin.
On peut prévenir la rougeole en se faisant vacciner, rappelle le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick. Photo: Shutterstock / onair
Radio-Canada

Le laboratoire confirme que le troisième cas soupçonné de rougeole à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est négatif. La personne n'est donc pas atteinte de rougeole.

Un étudiant du collège communautaire anglophone était isolé à son domicile parce qu’il était peut-être atteint de cette maladie très contagieuse, a annoncé jeudi la coordonnatrice des communications de l’établissement, Tanya Greer.

Mais la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russel, affirme que cette personne et le troisième cas soupçonné étaient en fait la même personne.

Il y a donc seulement deux cas de rougeole confirmés dans la région de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

Reconnaître les symptômes

Le virus de la rougeole se transmet par l’air et par contact direct. Les signes de la maladie se manifestent habituellement de 8 à 12 jours après l’exposition aux sources de contagion.

Les patients souffrent d’abord de symptômes comme la fièvre, la toux, l’écoulement nasal, la rougeur aux yeux, la fatigue et l’irritabilité.

Une jeune fille au lit présente les symptômes de la rougeole.La rougeole se reconnaît aux taches rouges qui apparaissent sur le visage et qui se répandent ensuite sur tout le corps. Photo : iStock

On peut aussi constater l’apparition de petites taches blanches dans la bouche. Enfin, une éruption rougeâtre apparaît sur le visage et se répand sur tout le corps.

La maladie peut être plus grave chez les adultes et les bébés. Elle peut entraîner des complications comme l’otite, la pneumonie, la cécité ou l’oedème cérébral, lequel peut causer à son tour un état de crise, la surdité, des dommages au cerveau ou même la mort.

Si le virus est contracté durant la grossesse, il peut entraîner la naissance prématurée, une fausse couche ou un trop faible poids du bébé à sa naissance.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Santé publique