•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour une table de concertation sur le développement régional

Vue aérienne du Cap-des-Rosiers en Gaspésie

Vue aérienne du Cap-des-Rosiers en Gaspésie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, et la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, souhaitent la création d'une table de concertation sur le développement régional de la Gaspésie.

Les députés péquistes en ont fait la demande à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, et à la ministre responsable de la région, Marie-Ève Proulx.

Pour les députés, ce regroupement permettra d'augmenter l'efficacité des actions pour développer la Gaspésie.

Par le fait même, l'initiative comblera le vide laissé par la disparition des conférences régionales des élus (CRE) et qui avait cette fonction. Les CRE ont été démantelées il y a quatre ans par les libéraux.

Si elle venait à voir le jour, cette table serait composée de 2 députés gaspésiens, 5 préfets, et 18 intervenants provenant de différents milieux.

Cette façon de travailler serait plus efficace pour faire connaître les enjeux gaspésiens à Québec, dit Sylvain Roy dans un communiqué. Les ministres concernés seront par conséquent mis au courant beaucoup plus rapidement et, espérons-le, le travail sera effectué plus efficacement.

Elle pourra, sans intermédiaire, indiquer aux élus de l'Assemblée nationale quels sont les enjeux prioritaires pour la Gaspésie.

Sylvain, Roy, député de Bonaventure

La députée de Gaspé ajoute que le rôle de la table sera d'encourager et de soutenir les liens qui doivent exister entre les divers domaines du développement de la région.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Économie