•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux jeunes sévèrement intoxiqués par l’alcool dans un avant-bal à Chicoutimi

Des canettes de bière vides jonchent le sol.

C'est sur la rue des Maristes à Chicoutimi qu'a eu lieu l'avant-bal.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Deux adolescents ont été transportés à l'hôpital de Chicoutimi mercredi puisqu'ils étaient fortement intoxiqués par l'alcool. Ces jeunes participaient, comme entre 200 et 300 autres, à un avant-bal de l'école L'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi.

L’évènement avait lieu en plein air derrière la rue des Maristes à Chicoutimi. Les finissants s’y rejoignent chaque année pour célébrer la fin des classes.

Les agents du Service de police de Saguenay et des intervenants du Service de travail de rue de Chicoutimi étaient sur place pour les encadrer. Aucun geste illégal n’a été relevé. Cependant, à un moment, des adolescents se sont évanouis parce qu’ils avaient consommé une trop grande quantité d’alcool.

Le premier individu a été amené à l’hôpital vers 2 h du matin, le second vers 3 h 45. Ce sont les pompiers qui ont sorti les deux jeunes du secteur boisé où ils se trouvaient.

C’est une intervention particulière, mais pas nécessairement rare. Les pompiers donc se déplacent avec une sorte de panier sur roues et peuvent cueillir les victimes en toute sécurité, explique le chef aux opérations de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec, Éric Fortin.

Le Service de travail de rue estime que la fête s’est déroulée dans l’ordre malgré le départ en ambulance de deux jeunes.

Ça s’est relativement bien passé. C’est sûr que, nous, on est là pour faire de la prévention au niveau des jeunes. On a différents outils sur nous comme un alcootest. On s’assure que les jeunes quittent de façon sécuritaire le site. Donc, on remet des billets pour qu’ils puissent prendre des taxis de façon gratuite, d’expliquer Janick Meunier, directrice du Service de travail de rue de Chicoutimi.

L’importance de la prévention

Il reste encore de nombreux évènements du genre à venir dans la région au cours des prochaines semaines.

Rappelons que les commissions scolaires ont peu de contrôle sur l'organisation de ces soirées par les finissants.

La majorité d’entre elles participent toutefois aux efforts de prévention. Une intervenante en toxicomanie était sur place à l'Odyssée Dominique Racine pour accueillir les jeunes ce matin.

D'après les informations de Gilles Munger

Saguenay–Lac-St-Jean

Faits divers