•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La syndicaliste Lyne Plante démise de ses fonctions par les infirmières du CISSS de l'Outaouais

Lyne Plante en conférence de presse.

Lyne Plante a perdu un vote de confiance (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La présidente du Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (SPSO), Lyne Plante, a été démise de ses fonctions jeudi soir.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le syndicat indique que Mme Plante a perdu un vote référendaire auquel près de 40 % des membres ont participé.

À la question de permettre à la présidente, Mme Lyne Plante, la poursuite de son mandat, les membres ont décidé majoritairement de mettre fin au mandat de cette dernière, peut-on y lire.

Le SPSO est affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). Cette dernière dit représenter près de 76 000 infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques à l'échelle provinciale.

Radio-Canada a tenté de contacter Mme Plante sur son cellulaire, sans succès.

Une élection en septembre

Une élection pour remplacer Mme Plante aura lieu à compter du 10 septembre prochain. Le syndicat a choisi cette date en raison des vacances estivales.

Le vote référendaire, qui a eu lieu les 6 et 14 mai, portait également sur la hausse des cotisations syndicales et les bureaux du syndicat.

Les membres du SPSO ont décidé de vendre l'édifice appartenant au syndicat. Ce dernier devra donc déménager dans des locaux fournis par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais.

Ottawa-Gatineau

Syndicalisme