•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sony et Microsoft s’unissent pour offrir des jeux vidéo dans le nuage

Une photo de Kenichiro Yoshida et Satya Nadella en train de se serrer la main.

Kenichiro Yoshida, PDG de Sony Corporation, et Satya Nadella, PDG de Microsoft

Photo : Microsoft

Radio-Canada

Sony et Microsoft mettent de côté leur rivalité : les deux géants vont collaborer pour offrir de futurs services de jeux vidéo dématérialisés, parfois surnommés « le Netflix du jeu vidéo ».

« Les deux entreprises vont explorer le développement conjoint de futures solutions infonuagiques dans Microsoft Azure pour soutenir leurs services respectifs de diffusion de contenu et de jeux », a expliqué Microsoft dans un communiqué (Nouvelle fenêtre).

Le service de jeux vidéo infonuagique actuel de Sony sera également hébergé par Microsoft sur sa plateforme Azure.

Cette annonce survient un peu moins de deux mois après le dévoilement par Google de Stadia, son propre service de jeux vidéo infonuagique. L’entrée de Google sur le lucratif marché des jeux vidéo vient modifier considérablement le rapport de force sur ce terrain disputé depuis longtemps par les trois mêmes joueurs : Sony, Microsoft et Nintendo.

L’annonce de jeudi alimente les nombreuses rumeurs qui semblent indiquer que Microsoft s’apprête à faire le saut dans l’arène des jeux vidéo dématérialisés. Phil Spencer, le vice-président des jeux vidéo de Microsoft et responsable de Xbox, a d’ailleurs promis que Microsoft « frappera fort » à l’E3 (Nouvelle fenêtre), plus important salon annuel consacré aux jeux vidéo.

Avec les informations de The Verge, et Thurott

Jeux vidéo

Techno