•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises d'économie sociale doivent s'afficher davantage

La façade de l'entreprise d'économie sociale Témabex

L'entreprise Témabex, fondée en 1969, est l'une des plus vieilles entreprise d'économie sociale de la région.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada

L'organisme Espace entrepreneuriat collectif souhaite valoriser le travail qu'accomplissent les entreprises collectives d'économie sociale de la région. Pour cette raison, il a lancé une campagne, jeudi après-midi, dont le thème est « J'y crois. J'en fais partie ».

Une trousse sera remise aux entreprises d'économie sociale afin de les aider à s'afficher davantage et à mieux se faire connaître. Une tournée estivale est également prévue dans les festivals de la région afin de sensibiliser le grand public aux particularités de ce modèle d'entreprise.

On veut faire en sorte aussi que les entreprises d'économie sociale soient en mesure de dire qu'elles font partie du développement économique. Ce ne sont pas juste les entreprises privées qui font du développement économique, mais les entreprises d'économie sociale aussi en font partie et on veut qu'elles disent ''oui j'y crois, j'en fais partie'', mentionne Louiselle Luneau, présidente, d'Espace entrepreunariat collectif Abitibi-Témiscamingue.

Une croissance dans la région

Le nombre de ce type d'entreprise est en pleine croissance en Abitibi-Témiscamingue. En 2001, selon l'Institut de la statistique du Québec, il y en avait 245 alors que le nouveau portrait régional, publié en 2019, indique qu'il y en a maintenant 330.

On est très satisfaits de cette progression-là, ajoute Mme Luneau.

Dans la région, des entreprises collectives d'économie sociale oeuvrent dans de multiples secteurs, tels que l'agroalimentaire, la culture, l'habitation ou encore des services de garde.

Abitibi–Témiscamingue

Économie