•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rénovation du Théâtre Palace Arvida coûtera plus que prévu

La devanture du Théâtre Palace Arvida

Le Théâtre Palace Arvida

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Radio-Canada

Diffusion Saguenay doit de nouveau solliciter des appuis financiers de la Ville de Saguenay, de Québec et d'Ottawa puisque la rénovation du Théâtre Palace Arvida coûtera environ un million de dollars de plus que prévu.

C'est à l'ouverture des soumissions le 23 mars dernier que la direction de Diffusion Saguenay a eu la mauvaise surprise.

Le président de l’organisation Phil Desgagné explique que plusieurs facteurs ont gonflé les prix au-delà des 4,7 millions de dollars prévus.

Il y a des surprises pour des raisons bien précises : la bâtisse a été fermée pendant cinq ans. On a des surprises de ce côté-là. Deuxièmement, il y a l’effet patrimoine qu’il faut faire également et mettre aux normes et les subventions qu’on avait obtenues, bien depuis trois ans, les matériaux de construction, les coûts ont augmenté et les coûts de main-d’œuvre ont augmenté, explique-t-il.

Phil Desgagné est confiant de pouvoir convaincre les élus de verser les sommes manquantes afin de lancer les travaux d'ici les quatre prochaines semaines.

La mairesse Josée Néron et le président de la Commission des finances, Michel Potvin, n’étaient tous les deux pas disponibles pour commenter la situation jeudi, a affirmé l’attaché politique du cabinet de la mairesse.

Le Théâtre Palace Arvida est fermé depuis près de cinq ans. Il pourrait maintenant rouvrir à la fin de l'automne ou à l'hiver prochain.

Carl Dufour demeure optimiste

Le conseiller municipal d’Arvida, Carl Dufour, a évidemment très hâte de voir la salle mythique du boulevard Mellon rouvrir ses portes. Même s’il se dit déçu des dépassements de coûts et des nouveaux délais, l’élu croit que l’attente en vaut la chandelle.

On n’est pas à un mois ou deux mois de différence sur les cinq ans déjà de retard. Le ministère avait aussi demandé de ficeler le dossier pour le fermer de A à Z. On m’avait dit novembre ou décembre. Là, on est peut-être rendus à janvier ou février, mais comme je le dis, l’important est de bien faire le dossier et je pense que les gens vont être satisfaits parce qu’on va avoir une super belle salle de spectacles, croit Carl Dufour.

D'après les informations de Michel Gaudreau et Mélyssa Gagnon

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale