•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Qualité commerce » : un projet pilote pour revitaliser le bas du Cap à Trois-Rivières

Une façade de commerces où les fenêtres sont placardées. Une affiche «à louer» est installée.

Plusieurs locaux sont vacants dans le secteur du bas du Cap à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un projet pilote, nommé « Qualité commerce » visant à soutenir les commerçants du bas du Cap à Trois-Rivières voit le jour. Il deviendra complémentaire au projet « Qualité centre-ville », déjà en place et mené par le Fonds Mauricie. L'idée première est d'accompagner quatre entreprises du secteur, essentiellement pour étudier leur service à la clientèle.

Quatre commerces sont concernés par cette initiative : Coureurs des champs, Bonbons Multitude sur le boulevard Sainte-Madeleine, de même que la Boulangerie des Trois-Rivières et l'Abasie sur la rue Fusey.

Guylaine Perron, directrice générale de Fonds Mauricie

Guylaine Perron est directrice générale de Fonds Mauricie.

Photo : Radio-Canada

On va attirer des gens et on va revitaliser cet endroit, qui en a vraiment besoin!

Guylaine Perron, directrice générale de Fonds Mauricie

Ce sera en deux volets, d’abord on va rencontrer les commerces pour parler de service à clientèle, ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien, explique Guylaine Perron, directrice générale de Fonds Mauricie. Ensuite, ce sera d’accompagner les entreprises à l’amélioration des façons de faire. Notre objectif, c’est qu’ils continuent à perdurer dans le secteur.

Le stratège en affaires et consultant Patrice Tardif aidera aussi au processus d’évaluation des entreprises. On va envoyer des acheteurs mystères dans les commerces, on va demander aux clients de ces entreprises de remplir un questionnaire en ligne sur leur expérience. On regardera aussi leur présence sur le web et sur les réseaux sociaux. On remettra ensuite un rapport aux participants.

Un soutien qui arrive au bon moment

Lydia Brunel, copropriétaire du commerce Coureurs des champs est heureuse du soutien dont son entreprise bénéficiera. C’est toujours apprécié d’avoir un point de vue extérieur pour améliorer des aspects auxquels on ne pense pas, souligne-t-elle. C’est ce qui m’a enthousiasmée pour embarquer dans le projet.

Lydia Brunel

Lydia Brunel, copropriétaire du commerce Coureur des champs est heureuse du soutien dont son entreprise bénéficiera.

Photo : Radio-Canada

Le maire élu, Jean Lamarche, qui sera assermenté demain, était sur place jeudi matin pour l'annonce. Une première depuis son élection. Entre deux formations et de mise à jour de l’état positif de notre ville, j’ai pu me libérer pour être ici. J’y tenais beaucoup, parce que les annonces dans le bas du Cap me tiennent particulièrement à coeur.

Un budget de 12 000 $ a été alloué au projet qui devrait s’échelonner sur la prochaine année. Il pourrait s’étaler dans d’autres secteurs de Trois-Rivìres s’il s’avère efficace au centre-ville et au bas du Cap.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale