•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Invitation à témoigner sur les services de santé en Gaspésie

Le président du SIIIEQ, Pier-Luc Bujold, a expliqué les détails de la démarche du syndicat en conférence de presse.

Le président du SIIIEQ, Pier-Luc Bujold, a expliqué les détails de la démarche du syndicat en conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l'Est du Québec (SIIIEQ) lance une consultation auprès des patients, des médecins et des employés du domaine de la santé en Gaspésie. L'objectif de la démarche est de documenter la surcharge de travail attribuable, selon le syndicat, au manque de personnel.

Tous peuvent y participer de façon volontaire. Selon le président du SIIIEQ, Pier-Luc Bujold, le portrait obtenu deviendra la base d’un « état de la situation » qui sera remis au CISSS de la Gaspésie.

On a mis une plateforme électronique sur notre site web et notre page Facebook afin que ce soit facile de témoigner, commente M. Bujold.

Les mains d'une infirmière, avec des gants verts, qui tient de la gaze.

La pénurie de personnel se fait sentir dans les établissements de santé de la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Notre consultation va durer quatre mois, donc nous aurons énormément de données que nous allons colliger afin de montrer ce qui se passe en Gaspésie au ministère de la Santé.

Pier-Luc Bujold, président du SIIIEQ
Anne Dionne, deuxième vice-présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Pier-Luc Bujold, président du SIIEQ, et Claire Montour, présidente de la Fédération de la santé du Québec (FSQ-CSQ).

Anne Dionne, deuxième vice-présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Pier-Luc Bujold, président du SIIEQ, et Claire Montour, présidente de la Fédération de la santé du Québec (FSQ-CSQ)

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Venue en appui au SIIIEQ, la présidente de la Fédération de la santé du Québec (FSQ-CSQ), Claire Montour, apporte des précisions sur ce que le syndicat souhaite savoir. On va leur montrer les faits sur ce qui se passe réellement sur le terrain, dit-elle.

Qu’est-ce qui ne marche pas? Qu’est-ce qui a manqué? Des employés n’ont peut-être pas été en mesure de donner des soins. Ils ont peut-être eu des remarques. Ça laisse des traces.

Claire Montour, présidente de la Fédération de la santé du Québec (FSQ-CSQ)

Le syndicat espère ainsi convaincre le Ministère de la nécessité d’ajouter des fonds pour permettre l'embauche de personnel supplémentaire.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Établissement de santé