•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fermeture de la garderie Les minis explorateurs est évitée

La garderie Les Minis Explorateurs de Matane.
La garderie Les minis explorateurs de Matane Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Joane Bérubé

La garderie privée de Matane Les minis explorateurs pourra poursuivre ses activités grâce à un mystérieux donateur.

La copropriétaire de la garderie, Josée Labrie, explique que la personne souhaite demeurer anonyme. La copropriétaire a aussi refusé de dévoiler le montant du don.

La garderie avait sonné l'alarme ce printemps sur sa situation financière. D'importantes augmentations de tarifs étaient prévues sans que soit garanti le maintien du service.

Au cours des derniers mois, les propriétaires de la garderie privée ont exploré différentes solutions pour maintenir leurs services. La transformation en organisme sans but lucratif ou en service de garde pour des entreprises spécifiques faisait partie des solutions envisagées.

Cet apport financier inespéré n’empêchera pas une révision des tarifs qui devrait se faire au cours des prochaines semaines. Présentement, les parents d’un poupon vont débourser jusqu’à 40 $ par jour pour la garde de leur bébé. Le tarif est de 30 $ pour un enfant de plus de 18 mois.

Ce don permettra à la garderie d’offrir éventuellement 70 places, comme son agrément le permet. Toutefois, Mme Labrie explique que cela dépend maintenant de la disponibilité de la main-d’œuvre pour le remplacement de deux éducatrices en congé parental.

Malgré les besoins en service de garde dans la région de Matane, Les minis explorateurs n’a jamais réussi à obtenir un soutien du gouvernement ni à devenir une garderie subventionnée privée.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Enfance