•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saveur mexicaine au camp des recrues du Rouge et Noir

Un joueur de football pose pour la caméra sur le terrain. Il tient son casque dans ses mains.
Le joueur mexicain Guillermo Villalobos tente sa chance avec le Rouge et Noir d'Ottawa. Photo: Radio-Canada / Jonathan Jobin
Jonathan Jobin

Quand Guillermo Villalobos s'est fait dire qu'il allait participer à un camp de football professionnel au Canada, il n'en croyait pas ses oreilles. Le jeune homme de 27 ans, originaire de Mexico, n'aurait jamais osé imaginer que plusieurs de ses compatriotes et lui participeraient aux camps de sélection de la Ligue canadienne de football (LCF) ce printemps. C'est pourtant ce qui est en train de se passer.

Depuis mercredi, le receveur de passes foule le terrain de la Place TD comme un espoir, parmi tant d'autres, du Rouge et Noir d'Ottawa. C'est vraiment un rêve devenu réalité. Vivre tout ça, c'est fantastique, je n'en reviens pas. Je suis super excité d'être ici, raconte Villalobos, un grand sourire au visage.

Le joueur s'est fait remarquer lors d'un camp de sélection organisé au Mexique par la LCF cet hiver. Il a été sélectionné avec trois autres compatriotes pour participer au camp dans la capitale canadienne.

La LCF nous donne une belle occasion. Nous voulons montrer que nous avons des habiletés et que nous pouvons amener notre football au niveau professionnel d'ici, poursuit le joueur mexicain, qui raconte que tout est plus rapide au Canada.

C'est difficile. J'ai reçu le livre de jeux mardi. La plupart des joueurs ici le connaissent depuis des mois. Mais je veux jouer au football. Je joue depuis que j'ai 4 ans. J'ai plus de 20 ans de football dans le corps.

Guillermo Villalobos, joueur de football

Le Rouge et Noir d'Ottawa a déjà offert des contrats à trois joueurs mexicains, ce qui les assure de prendre part au camp principal de l'équipe, dès dimanche.

Un entraîneur de football parle à un joueur pendant un exerciceGuillermo Villalobos reçoit les instructions d'un entraîneur pendant un entraînement du Rouge et Noir d'Ottawa Photo : Radio-Canada

Nous devons les mettre dans une position où ils pourront se mettre en valeur. La courbe d'apprentissage sera grande et difficile pour eux. Ils sont ici et nous pensons qu'ils peuvent contribuer d'une façon ou d'une autre, mentionne le directeur général de la formation, Marcel Desjardins.

Toutes les équipes de la LCF reçoivent des joueurs mexicains ces jours-ci. Villalobos ne se berce pas d'illusions. Sans l'entente signée entre la Liga de futbol americano profesional (LFA) et la LCF, il n'aurait pas l'occasion de vivre cette aventure. Toutefois, il veut surprendre et prouver la valeur de ce partenariat.

Nous sommes quand même ici pour obtenir une place sur l'équipe et apprendre des meilleurs joueurs. Nous venons d'un niveau inférieur, mais nous voulons montrer qu'il est possible d'atteindre le niveau supérieur, affirme-t-il, optimiste.

S'il ne parvient pas à se tailler un poste à Ottawa, Villalobos pourra toujours retourner à Playa Del Carmen, où il réside, et jouer dans la LFA. L'ancien étudiant à l'Institut de technologie et d'études supérieures de Monterrey insiste pour dire qu'il n'a pas besoin du football pour vivre, que c'est une passion.

Ottawa-Gatineau

Football