•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation obligatoire pour mieux contrer les moules zébrées

Le gouvernement ontarien estime que le coût de gestion de la moule zébrée est de l’ordre de 75 à 91 millions de dollars par année.
Depuis 2015, le parc se livre à une lutte préventive acharnée contre le mollusque envahissant qui s’est forgé une place dans le lac Winnipeg, et qui a été détecté en août dans les eaux du lac Shoal. Photo: David Brewster
Radio-Canada

Les habitués du parc national du Mont-Riding, au Manitoba, pourront, dès ce week-end, obtenir un permis pour amener leurs embarcations sur ses eaux pendant tout l'été, à condition de suivre une formation pour éviter une invasion de moules zébrées.

Toute embarcation destinée à voguer sur les eaux cristallines dans le parc national du Mont-Riding est inspectée. Les plaisanciers ont déjà l’option d’obtenir un laissez-passer quotidien ou hebdomadaire pour leurs embarcations, que ce soit un bateau, un canoë ou encore un kayak.

Le gestionnaire de séjour du parc, Richard Dupuis, affirme que les visiteurs assidus désiraient une option à plus long terme.

À partir de la longue fin de semaine de mai, des « séances d’orientation » d’environ une heure et demie sont offertes à Wasagaming, le village situé dans le parc.

« Il y aura des exercices pratiques, et les participants apprendront aussi ce à quoi il faut faire attention en ce qui concerne les espèces envahissantes », explique M. Dupuis.

« Il s’agit vraiment de leur donner les ressources pour qu’ils soient de meilleurs gardiens du parc et de ses eaux. Ils se soucient de cet endroit et veulent contribuer à sa protection », poursuit-il.

Les visiteurs qui auront suivi la formation pourront aller et venir dans les eaux du parc sans inspection, tant que leur embarcation n'aura pas été utilisée dans d’autres cours d’eau. Le cas échéant, ils doivent la faire inspecter à nouveau.

Les deux formations du 18 et du 19 mai sont déjà complètes. Parcs Canada en a donc ajouté une troisième. En collaboration avec la province, l’agence fédérale offrira aussi des formations dans les communautés environnantes de Dauphin, de Rossburn et de McCreary.

Depuis 2015, le parc national se livre à une lutte préventive acharnée contre le mollusque envahissant qui s’est forgé une place dans le lac Winnipeg et qui a été détecté en août dans les eaux du lac Shoal.

Les conseils de Parcs Canada pour s’assurer de ne pas transporter de moules zébrées :

  • Nettoyez et inspectez l’embarcation, la remorque, l’hydravion et tout l’équipement destiné à l’eau. Enlevez les plantes, les animaux et la boue. Rincez les embarcations et l'équipement avec une eau dont la température est d’au moins 50 degrés Celsius.
  • Videz l’embarcation et l’équipement de toute eau.
  • Faites au soleil sécher l’embarcation, la remorque et l’équipement destiné à l’eau pendant au moins huit jours en juillet ou en août, 30 jours au printemps ou à l’automne, ou entreposez-les dans un lieu où la température est inférieure à 0 degré Celsius pendant trois jours.
  • Jetez les appâts et les vers à la poubelle. Il est interdit de vider dans le parc les seaux à appâts et l’eau qu’ils contiennent.

Manitoba

Nature et animaux