•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Hôpital de Maniwaki aura un nouveau chirurgien

L'entrée d'un édifice brun

L'Hôpital de Maniwaki a connu de multiples ruptures de services en chirurgie (archives).

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Radio-Canada

L'Hôpital de Maniwaki, en Outaouais, semble avoir finalement trouvé la perle rare pour combler le manque d'effectifs dans son bloc opératoire et les interruptions récurrentes de services en chirurgie.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a annoncé, mercredi soir, l'embauche d'un nouveau chirurgien, le Dr Malek Tabbara, qui entrera en poste le mois prochain pour amorcer un contrat de cinq ans.

« Il est venu nous rencontrer en nous disant : "voilà, je suis intéressé" », a raconté Nicolas Gillot, directeur adjoint des services professionnels du CISSS de l'Outaouais.

Comme le Dr Tabbara est diplômé d'une école de médecine à l'extérieur du Canada et des États-Unis, les procédures pour lui permettre d'entrer en poste à Maniwaki sont plus longues. Le Collège des médecins du Québec a déjà donné son approbation à la mi-avril.

« C’est un médecin qui a déjà de l’expérience, il n’est pas en tout début de carrière. [Il] est venu faire des formations complémentaires à Montréal. Il a aussi fait un fellowship à Harvard », a poursuivi Nicolas Gillot, en entrevue aux Matins d'ici.

L’arrivée d’un chirurgien à Maniwaki va contribuer à l’amélioration globale de l’offre de services du CISSS de l’Outaouais auprès de la clientèle de la Vallée-de-la-Gatineau et de la population de l’Outaouais, a fait savoir le CISSS par voie de communiqué.

Depuis l'automne dernier, l'Hôpital de Maniwaki a connu une demi-douzaine de ruptures de services en chirurgie, en raison de difficultés de recrutement causées par le départ à la retraite précipité d'un chirurgien.

Le Dr Gillot précise que des médecins de Gatineau se sont rendus à Maniwaki en appui et d'autres chirurgiens de la région de Montréal et d'Oka ont effectué des remplacements, afin d'éviter d'autres bris de services.

Ottawa-Gatineau

Établissement de santé