•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Creebec délaisse Rouyn-Noranda

Un avion d'Air Creebec est immobile, un employé de l'aéroport observe l'appareil.
Un avion d'Air Creebec à l'aéroport de Rouyn-Noranda Photo: Radio-Canada / Lise Millette
Piel Côté

Les liaisons d'Air Creebec entre Timmins et Montréal en passant par Rouyn-Noranda seront suspendues à compter du 24 mai.

C'était dans l'air depuis quelques semaines, mais voilà que la compagnie aérienne Air Creebec confirme qu'elle réduira ses services en Abitibi-Témiscamingue.

Des avions quittant Rouyn-Noranda en direction de Timmins avec pratiquement aucun passager payant à son bord, voilà qui a pesé lourd dans la balance lorsqu'est venu le temps de trancher sur les nouvelles routes d'Air Creebec, déjà qu'en mars dernier la compagnie annonçait ne plus voler la fin de semaine à partir de Rouyn-Noranda. Le président, Matthew Happyjack, regrette que l'expérience n'ait pas fonctionné.

On pensait avoir une vingtaine ou 25 passagers par vol, alors que nos chiffres nous montrent de 10 à 15 passagers. De cette façon, on ne peut pas être rentable pour continuer, décrit-il.

Matthew Happyjack indique que son entreprise ignore les raisons de cet échec commercial.

On n'a pas de raisons exactes à fournir. Nous n'avons pas eu de commentaires de clients ou quoi que ce soit, mais on voyait nos chiffres par jour, par voyage, par semaine ou par mois, et ça démontre que l'on ne pouvait plus continuer, résume-t-il.

La communauté d'affaires anticipe une hausse des tarifs d'Air Canada

Lors de la mise en place de cette liaison, en juillet 2018, plusieurs citoyens et membres de la communauté d'affaires avaient salué cette décision. Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda, Jean-Claude Loranger, admet que les gens d'affaires auraient pu faire un effort supplémentaire pour utiliser les services de la compagnie régionale.

Au tout début, les gens d'affaires analysent la tarification et, généralement, lorsqu'il y a un nouveau transporteur, Air Canada diminue ses tarifs. On l'a vu avec l'arrivée d'Air Creebec. Donc, l'élément distinctif d'Air Creebec n'est plus et l'horaire qu'ils offraient n'était possiblement pas le meilleur pour les gens d'affaires, croit-il.

Jean-Claude Loranger s'attend d'ailleurs à ce que les prix d'Air Canada soient revus à la hausse.

Abitibi–Témiscamingue

Transports