•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump déclare une urgence nationale afin de protéger les réseaux informatiques américains

Donald Trump regarde la caméra.

Le président américain n'a nommé aucune entreprise, mais les analystes suggèrent que le décret cible le géant des télécommunications Huawei.

Photo : Reuters / Jonathan Ernst

Radio-Canada

Le président américain Donald Trump a interdit, mercredi, aux réseaux américains de télécommunications d'acheter leurs équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque, une mesure semblant cibler la Chine.

M. Trump a déclaré une urgence nationale pour prendre ce décret. Le président n'a nommé aucune entreprise, mais les analystes suggèrent que le décret cible le géant des télécommunications Huawei.

Cette mesure est justifiée par la Maison-Blanche par le fait que des « adversaires étrangers exploitent de façon croissante des vulnérabilités dans les services et les infrastructures technologiques de l'information et de la communication aux États-Unis ».

Plusieurs pays ont récemment eu des préoccupations quant à la possible utilisation des produits de l'entreprise à des fins d'espionnage. Huawei, qui est le plus grand producteur d'équipements de télécommunications au monde, a toujours affirmé son indépendance et a déclaré ne jamais espionner dans les pays où ses équipements sont utilisés.

Le président de Huawei a d'ailleurs indiqué, mardi, que l'entreprise de télécommunications chinoise était prête à signer des ententes anti-espionnage avec des gouvernements.

Avec les informations de BBC, et Agence France-Presse

Cybersécurité

Techno