•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recours d'un créancier contre la propriétaire de la résidence Le Couvent

Une voiture passe dans le stationnement enneigé à l'avant du Couvent, un vieux bâtiment abritant une résidence privée pour aînés à Trois-Pistoles.

Le Couvent, une résidence pour aînés à Trois-Pistoles

Photo : Radio-Canada

Patrick Bergeron

Radio-Canada a appris qu'un créancier de Sophie Drolet, la propriétaire de la résidence Le Couvent de Trois-Pistoles, lui donne 60 jours pour rembourser une dette de près de 618 000 $.

Dans un préavis d'exercice d'un droit hypothécaire, signé par un avocat, dont nous avons obtenu copie, il est mentionné que la propriétaire de la résidence, Sophie Drolet, doit cette somme à l'entreprise Groupe Dargis inc. L'entreprise de Laval avait prêté les fonds nécessaires à Sophie Drolet lors de la signature d'une l'hypothèque sur l'édifice le 21 novembre 2017.

Dans ces documents, on peut lire que la date d'échéance du prêt était le 21 novembre 2018. En plus du montant du prêt, des frais d'extension et de renouvellement ainsi que des intérêts évalués à un peu plus de 31 000 $ sont réclamés à Sophie Drolet. Selon le créancier, Mme Drolet devrait d'autres sommes à d'autres créanciers.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent avait demandé un plan de redressement aux exploitants de la résidence Le Couvent, en avril 2018, relativement à des plaintes de résidents. Mise au fait de la poursuite qui vient d'être déposée contre Mme Drolet, la porte-parole du CISSS, Ariane Doucet-Michaud, s'est limitée à dire qu'une vigie serait maintenue à la résidence.

Nous allons nous assurer que la propriétaire maintienne des soins de qualité pour les 41 résidents.

Ariane Doucet-Michaud, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent

De plus, la Ville de Trois-Pistoles confirme que Sophie Drolet lui doit 7837 $ en taxes municipales impayées pour les années 2018 et 2019.

Malgré nos différentes demandes, il a été impossible de parler à Sophie Drolet. Par contre, son conjoint, Michel Pelletier, nous a confirmé que l'ensemble de ce dossier n'aurait aucune incidence sur les résidents. Jusqu'à tout récemment, Michel Pelletier était gestionnaire de la résidence Le Couvent de Trois-Pistoles.

Sophie Drolet effectue en ce moment des démarches avec une banque pour son financement hypothécaire. Tout sera réglé sous peu!

Michel Pelletier, conjoint de Sophie Drolet

Par ailleurs, Michel Pelletier confirme que le projet de construire une nouvelle résidence de 66 unités tout juste à côté de la résidence Le Couvent tient toujours. Selon M. Pelletier, qui dirige ce projet, les travaux pourraient commencer d'ici quelques mois.

Bas-Saint-Laurent

Faits divers