•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise des opioïdes : les pharmaceutiques pourraient être poursuivies pour 1,1 milliard $

Des comprimés d'oxycodone et d'acétaminophène.
Certaines des plus grandes compagnies pharmaceutiques canadiennes sont visées. Photo: La Presse canadienne / Graeme Roy
La Presse canadienne

Une vingtaine d'entreprises pharmaceutiques canadiennes pourraient faire face à une poursuite de 1,1 milliard de dollars pour leur rôle présumé dans la crise des opioïdes au pays.

Dans une demande d'action collective déposée mercredi en Ontario, une vingtaine d'entreprises sont accusées de s'être enrichies aux dépens de personnes vulnérables.

L'action collective, qui n'a pas encore été autorisée, soutient que les compagnies pharmaceutiques ont illégalement et faussement fait la promotion d'opioïdes même si elles étaient parfaitement au courant des risques de forte dépendance liés à ces médicaments.

Des milliers de Canadiens sont morts ces dernières années en consommant de puissants analgésiques à base d'opioïdes.

La demande introductive d'instance, déposée devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario, cite certaines des plus grandes compagnies pharmaceutiques canadiennes.

Aucune déclaration de défense n'a été déposée et les allégations n'ont encore été examinées par aucun tribunal. La Cour supérieure devra maintenant déterminer si l'action collective pourra aller de l'avant.

Crise des opioïdes

Société