•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Train léger : il reste des problèmes, confirme un certificateur indépendant

L'O-Train dans un garage municipal.
Un véhicule du futur train léger d'Ottawa (archives) Photo: Ville d'Ottawa
Radio-Canada

Des travaux supplémentaires sont nécessaires afin de régler des problèmes avant la mise en service de la ligne de la Confédération du train léger d'Ottawa. Voilà la conclusion qu'un certificateur indépendant a tirée, cette semaine, après avoir analysé le dossier.

Ce dernier conclut que le Groupe de transport Rideau (GTR), qui est responsable du chantier, n’a pas rempli les critères d’achèvement substantiel des travaux.

La Ville d’Ottawa est arrivée à la même conclusion, selon une note de service écrite par le haut fonctionnaire Michael Morgan, directeur du programme de construction du train léger.

M. Morgan souligne également que le GTR poursuit les travaux dans le but de régler les problèmes dans l’ensemble du réseau de la ligne de la Confédération.

Une réunion conjointe devra avoir lieu entre la Ville, le certificateur indépendant et le GTR, afin de clarifier certains points soulevés dans l'analyse du dossier.

Le consortium responsable des travaux devra fournir rapidement à l’administration municipale et au certificateur indépendant un plan de mesures correctives.

Il devra également avancer une nouvelle date en ce qui a trait à l'achèvement des travaux. Le train léger d’Ottawa devait initialement être mis en service en mai 2018.

Ottawa-Gatineau

Transport en commun