•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus votent contre un drapeau arc-en-ciel le 17 mai à Alberton, à l’Î.-P.-É.

L'hôtel de ville d'Alberton.
Il y a trois mâts devant l'hôtel de ville d'Alberton, à l'Île-du-Prince-Édouard. Photo: Radio-Canada / CBC / Steve Bruce
Radio-Canada

Le conseil municipal d'Alberton, à l'Île-du-Prince-Édouard a rejeté à l'unanimité la proposition de hisser le drapeau arc-en-ciel de la Fierté devant l'hôtel de ville le 17 mai pour souligner la Journée mondiale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie.

Selon le maire d’Alberton, David Gordon, il y avait eu des plaintes l’an dernier lorsque le drapeau arc-en-ciel avait flotté devant l’hôtel de ville, et on avait dû le retirer.

Les conseillers n’ont rien contre la Fierté, assure le maire, et il suggère que le drapeau soit hissé quelque part d’autre dans le village.

Alberton compte 1149 habitants, selon le recensement de 2016.

Selon le quotidien de Summerside Journal Pioneer, le drapeau arc-en-ciel avait été hissé sur l’un des mâts devant l’hôtel de ville en 2017 et 2018 sans l’approbation du conseil, et personne n’était en mesure de dire qui avait autorisé la chose.

Rory Starkman, du Transgender Network (Réseau transgenre), l’un des groupes ayant fait la proposition, croit que ce refus démontre que les groupes LGBT+ ont du travail à faire, particulièrement pour les jeunes de ces communautés qui ressentent de l’injustice et se sentent sous-représentés.

Rory Starkman.Rory Starkman Photo : Radio-Canada / CBC / Sarah MacMillan

Le taux de suicide est plus élevé parmi les personnes LGBT+, et un manque de soutien de la communauté peut aggraver les facteurs de risque, souligne Rory Starkman, qui considère que le geste en apparence anodin de hisser un drapeau est parfois la petite lueur d’espoir dont un individu a besoin.

Ailleurs à l’Île-du-Prince-Édouard, des drapeaux arc-en-ciel seront hissés le 17 mai pour la Journée mondiale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, à midi à Summerside et à 12 h 15 à Charlottetown.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Communauté LGBTQ+