•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ken Pereira courtisé par le parti de Maxime Bernier

Ken Pereira lors de son passage à l’émission « Tout le monde en parle » en octobre 2015.

L’ex-syndicaliste Ken Pereira est courtisé par le Parti populaire du Canada.

Photo : Karine Dufour

Louise Boisvert

Radio-Canada a appris que l'ancien syndicaliste Ken Pereira, devenu célèbre après son passage devant la commission Charbonneau, est courtisé par le Parti populaire du Canada (PPC) pour une candidature dans la circonscription de Portneuf–Jacques-Cartier à l'élection fédérale d'octobre.

Selon nos informations, le PPC souhaite que les discussions avec M. Pereira se concrétisent dans les prochains jours. Le chef Maxime Bernier sera à Québec la semaine prochaine pour présenter ses candidats dans la grande région de Québec.

La circonscription de Portneuf–Jacques-Cartier représente, selon une source bien informée du dossier, « la plus prometteuse » pour le jeune parti, qui souhaite faire une percée dans la région l’automne prochain.

Ken Pereira est connu pour avoir dénoncé, il y a quelques années, l'ancien directeur général de la FTQ-Construction, Jocelyn Dupuis, à la suite de demandes de remboursement douteuses.

Son passage devant la Commission sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction avait fait grand bruit.

Pereira réside actuellement dans la région de Montréal, mais il tient une chronique hebdomadaire dans une station radiophonique privée de Québec depuis quelques années.

Maxime Bernier salue une foule de partisans lors d’un rassemblement du PPC à Winnipeg.

Le chef et fondateur du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

« Valeurs conservatrices »

Le Parti populaire du Canada fait le pari que la circonscription de Portneuf–Jacques-Cartier est à « fortes racines conservatrices ».

Elle est actuellement détenue par le conservateur Joël Godin. C'est aussi l'ancienne circonscription de l'animateur de radio André Arthur, qui a fait deux mandats comme député indépendant au milieu des années 2000.

Toujours selon nos sources, le PPC a recruté la plupart de ses candidats de la grande région de Québec en vue des élections fédérales. Ils seront présentés lors d'une conférence de presse prévue mardi prochain.

Pereira représente toutefois le candidat le plus connu.

Joint au téléphone par Radio-Canada, Ken Pereira reconnaît que des discussions sont en cours. L'ex-syndicaliste confirme aussi avoir participé à certaines rencontres.

Pour l'instant, il estime qu'il est « peu probable » qu'il fasse le saut.

Québec

Politique fédérale