•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Potvin remplacera Josée Néron à la tête de Promotion Saguenay

Josée Néron et Patrick Bérubé devant des micros.
La mairesse Josée Néron a fait le point avec les médias en compagnie du dg de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé. Photo: Radio-Canada / Rémi Tremblay
Radio-Canada

La mairesse Josée Néron quitte la présidence du conseil d'administration de Promotion Saguenay. Le conseiller municipal Michel Potvin lui succédera.

Mme Néron a profité de la présentation du rapport d'activité de l’organisme de développement économique mercredi pour faire cette annonce.

La décision de nommer le président de la commission des finances au poste de président fait fi d'une recommandation contenue dans un rapport du ministère des Affaires municipales, rendu public l'été dernier. Ce rapport suggérait fortement qu’il n'y ait pas d'élus au C.A. de Promotion Saguenay. La mairesse n’est pas du même avis.

70 % du budget de Promotion Saguenay provient des taxes de nos citoyens. Pour moi, il n’y a pas de questionnement, on doit s’assurer d’avoir une personne imputable, indique-t-elle.

Cette vision est partagée par le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé.

Il estime que la nouvelle mouture de la société de développement économique a atteint sa vitesse de croisière. La responsabilité des subventions versées aux organismes a été transférée à la Ville et Diffusion Saguenay est devenue indépendante.

Ces choses-là nous permettent de nous concentrer sur notre mission économique et on a quand même les sommes nécessaires pour répondre aux besoins des entreprises qui cognent à notre porte.

Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

Aider les entreprises, certes, mais aussi réaliser des missions à l'étranger comme ce voyage en France, l'an dernier, qui a permis de convaincre trois familles de venir s'installer à Saguenay. Voilà une façon de lutter contre le manque de main-d'œuvre, estime le directeur général.

Une transformation pénible

La transformation de Promotion Saguenay n’a pas été facile. À la fin de 2017, la rétrogradation de Priscilla Nemey, nommée par l'administration précédente pour succéder à Ghislain Harvey à la direction générale, a causé des remous au sein de l'organisation. La crise se serait résorbée avec le temps, selon Patrick Bérubé.

Moi, je me sens assez à l'aise pour dire que ça va bien. Le climat de travail est revenu, les équipes sont occupées, ce qui est toujours une bonne chose. Les projets vont de l'avant, les investisseurs sont au rendez-vous. Je pense que l'image publique de Promotion Saguenay a repris du lustre, enchaîne le directeur général.

C'est donc dans ces circonstances favorables que la mairesse a choisi d'annoncer qu'elle quitte la présidence du conseil d’administration.

Promotion Saguenay administre un budget de tout près de 14 millions de dollars. L'an dernier, l'organisme a versé un peu plus de 2 millions de dollars de ses excédents à la Ville.

D'après les informations de Denis Lapierre

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale