•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plage Parlee décroche le label écologique Pavillon bleu

La plage Parlee avec quelques baigneurs dans l'eau.

La baignade à la plage Parlee a été déconseillée plusieurs fois ces dernières années en raison d'un taux élevé de bactéries dans ses eaux (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le parc provincial de la plage Parlee, à Shediac, au Nouveau-Brunswick, pourra hisser cet été le pavillon bleu. Il vient d'obtenir ce label international qui témoigne de son adhésion à des critères de qualité stricts.

Il y a toujours du travail rigoureux qui a été fait à Parlee Beach. Vous savez, pour avoir le Pavillon bleu, on doit répondre à 33 critères extrêmement rigoureux et on l’a eu d’une façon nationale. C’est encore plus strict qu’à l’international. Donc, le Canada est chef de file là-dessus. Le fait de l’avoir, c’est une grande journée pour Parlee Beach. C’est une attraction majeure pour le Nouveau-Brunswick, affirme le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Robert Gauvin.

Le programme Pavillon Bleu est administré au Canada par Environmental Defence et géré à l’échelle internationale par la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE). Selon Environmental Defence, la certification indique que les installations sont propres, gérées de manière écologiquement durable et sécuritaires pour la baignade.

La plage Parlee a beaucoup fait parler d’elle dans les deux dernières années en raison de la mauvaise qualité des eaux de baignade plusieurs journées durant l’été. Plusieurs travaux ont été accomplis pour améliorer la situation.

Le groupe Red Dot, qui milite pour l’amélioration de l’environnement de la baie de Shediac, espère que le label signale un progrès.

C’est une bonne nouvelle pour Parlee Beach. Avec tout l’ouvrage qui a été fait là l’année passée et cette année pour nettoyer le système d’égout, je pense que c’est un signe peut-être qui indique qu’il y avait réellement un problème là et qu’il était temps que ce soit réparé. Le fait qu’il sont le Pavillon bleu, c’est positif que le nettoyage a été fait, affirme Arthur Melanson, vice-président de l’association Red Dot.

J’espère que toute la question du Pavillon bleu ce n’est pas juste une affaire de marketing, que c’est une affaire aussi qui est là pour la sécurité de la plage, la sécurité du public, pour avoir une qualité d’eau qui est bonne.

Arthur Melanson, vice-président de Red Dot

Dans l'ensemble du Canada, 28 plages et 12 marinas obtiennent ce label cette année, dont le Yacht Club de la baie de Shediac et la plage de l'Aboiteau à Cap-Pelé.

Avec des renseignements de Michel Corriveau

Nouveau-Brunswick

Écologie