•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Immobilier : baisse du nombre d'acheteurs étrangers dans la région de Toronto

Une pancarte d'agente immobilière indiquant qu'une maison a été vendue à un prix plus élevé que celui qui a été demandé
Près de 1800 propriétés ont été achetées par des étrangers dans la région de Toronto de la mi-février 2018 à la fin 2019, selon le gouvernement provincial. Photo: CBC/Caolan Brennan
Radio-Canada

La proportion de propriétés achetées par des étrangers dans la région de Toronto est à la baisse depuis que la province a imposé une surtaxe aux acheteurs non résidents canadiens, révèlent de nouveaux chiffres du gouvernement provincial.

Ces statistiques ont été rendues publiques, mardi, après que CBC/Radio-Canada eut rapporté que le ministère des Finances n'avait pas publié de données à ce sujet sous le gouvernement de Doug Ford.

Le précédent gouvernement libéral a imposé au printemps 2017 une taxe de 15 % pour les étrangers qui mettent la main sur une maison ou un condominium dans la région de Toronto.

Cette surcharge faisait partie d'une série de mesures pour freiner la flambée des prix dans le secteur immobilier.

Or, selon les dernières données du gouvernement, 1788 propriétés ont été acquises par des acheteurs étrangers de la mi-février 2018 à la fin avril 2019 dans la région torontoise.

Grâce à la surcharge que ces acheteurs doivent payer, le gouvernement a empoché des recettes de 221 millions de dollars en un peu plus de treize mois.

D'avril 2017 à la mi-février 2018, des acheteurs étrangers s'étaient portés acquéreurs de 1393 propriétés, payant 173 millions en surtaxe.

Les étrangers délaissent le marché torontois

Une analyse de CBC indique que la proportion d'étrangers parmi l'ensemble des acheteurs est maintenant d'environ 1,8 % dans la région de Toronto.

Durant le premier mois qui avait suivi l'entrée en vigueur de la taxe sur les étrangers en 2017, la province avait indiqué que la proportion d'acheteurs non résidents canadiens était de 4,7 %.

Avant 2017, des représentants de l'industrie avaient estimé que 5 % à 10 % des acheteurs dans la région de Toronto étaient des étrangers.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Immobilier