•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé veut un projet de loi privé pour contrer la pénurie de logements

Habitations à logements
Pénurie de logements à Gaspé Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Gaspé a mandaté la députée Méganne Perry Mélançon pour qu'elle dépose un projet de loi d'intérêt privé pour contrer la pénurie de logements. Il a été soumis mardi dernier à l'Assemblée nationale.

La Municipalité souhaite que Québec autorise des incitatifs fiscaux qui permettraient d'attirer des promoteurs privés pour la construction de nouveaux logements au centre-ville. Le but est aussi de faciliter l'accès à la propriété dans le Grand-Gaspé, où il y a beaucoup de maisons à vendre.

Le taux d'inoccupation des logements à Gaspé est de 1,2 %. Selon le maire, Daniel Côté, la pénurie de logements freine le développement économique de la municipalité. Il souhaite aussi des mesures pour encourager l'achat d'une maison déjà construite. Il précise que de nombreuses résidences à vendre à Gaspé ne trouvent pas preneur, particulièrement dans les secteurs dévitalisés. Ces incitatifs permettraient aussi d'augmenter la qualité de vie dans ces quartiers, selon lui.

Commerces et habitations à Gaspé.La partie plus urbaine de Gaspé Photo : Radio-Canada

La députée de Gaspé a bon espoir de voir le projet de loi recevoir l'approbation des 125 députés de l'Assemblée nationale. Elle est en communication avec ses collègues des autres formations politiques qui, dit-elle, comprennent l'urgence de la situation.

En ce moment il y a beaucoup de gens qui sont intéressés à venir s’établir à Gaspé et dans les environs, alors il faut qu’on puisse se mettre tout de suite en mode construction. En plus, c’est la saison pour le faire. On ne peut pas se permettre d’attendre une autre session pour étudier le projet de loi.

Comme le maire Côté, la députée souhaite l'adoption du projet de loi aussi rapidement qu'en juin. C'est possible, selon elle, puisque d'autres projets de loi privés sont à l'étude en même temps et qu'ils pourraient tous être adoptés en même temps.

La Municipalité souhaite donc obtenir certains pouvoirs en matière d'habitation, concentrés particulièrement à Québec. Méganne Perry Mélançon mentionne que ces pouvoirs sont exceptionnels et qu'ils auraient une portée limitée de cinq ans environ.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales