•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Municipalité de Baie-Trinité recherche maire ou mairesse

Elles représentent les drapeaux, un orignal, un poisson et un phare. Elles sont peintes sur un mur dans la salle de réunion.
Les armoiries de Baie-Trinité Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Alix-Anne Turcotti

Aucun bulletin de candidature n'a été déposé pour l'instant en vue de la prochaine élection à la mairie de Baie-Trinité, en juin.

Frédéric Lee, président d’élection et directeur général, précise que pour le moment personne n’a manifesté son intérêt.

La prochaine élection, le 16 juin, vise à remplacer l’ancien maire Marc Tremblay, qui a démissionné à peine trois mois après son élection. Le rôle de maire est assuré, en attendant, par le maire suppléant Serge Lestage, qui avait été élu conseiller municipal lors des élections générales en novembre 2017 .

Que se passe-t-il en l’absence de candidature?

Selon la loi en vigueur, si personne ne présente sa candidature à la date butoir, une autre période de mise en candidature devra être déterminée. Le président d’élection devra aussi s’adresser au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, qui déterminera la suite des choses.

Les déboires de la municipalité

En novembre 2017 , la Commission municipale du Québec avait publié un rapport accablant sur les finances de la Municipalité et sur les manquements aux règles de la gestion municipale.

À la suite du dévoilement de ce rapport, le directeur général de la Ville de l’époque, Gérald Jean, a démissionné de ses fonctions. Trois personnes ont occupé ce poste depuis.

En janvier 2018, la Commission municipale du Québec a placé la mairie de Baie-Trinité sous tutelle.

Les candidats ont jusqu'au vendredi 17 mai à 16 h 30 pour déposer leur bulletin de candidature.

Côte-Nord

Affaires municipales