•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Service NB à Saint-Quentin : Robert Gauvin persiste et signe

Robert Gauvin, vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick, en entrevue.
Robert Gauvin maintient sa position sur le bureau de Service Nouveau-Brunswick à Saint-Quentin. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

« Il n'y a pas d'imbroglio, je vous garantis qu'on va tous arriver à la même conclusion, les chiffres sont derrière nous », a déclaré mercredi le vice-premier ministre, assurant de nouveau que le bureau de Service Nouveau-Brunswick de Saint-Quentin rouvrira.

De passage à une activité partisane tenue la semaine dernière à Saint-Quentin, le vice-premier ministre Robert Gauvin a annoncé que le bureau de Service Nouveau-Brunswick fermé par le gouvernement libéral précédent allait rouvrir.

Le premier ministre Blaine Higgs a ensuite précisé qu’aucune décision n’était encore prise à ce sujet.

Mais mercredi, en entrevue à l'Assemblée législative, Robert Gauvin n'est pas revenu sur ses mots et a plutôt assuré qu'on finirait par lui donner raison.

Je suis un homme impatient et passionné. Quand je vois une injustice, je saute.

Robert Gauvin, vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick

Selon le vice-premier ministre et ministre de la Francophonie, les chiffres viendront éventuellement confirmer ce qu’il a déclaré la semaine dernière. Son gouvernement devra alors en venir à la même conclusion que lui. C’est une injustice qui a été commise : Saint-Quentin est le milieu rural avec la plus importante croissance de population, c’est un milieu d’affaires qui fait exceptionnellement bien, on doit célébrer ce genre de ville, donc c’est ça qu’on va faire, insiste-t-il.

Il a par ailleurs ajouté que le bureau de Service NB de Kedgwick ne fermera pas ses portes, peu importe le sort de celui de Saint-Quentin.

Service NB à Saint-Quentin : il faut tenir ses promesses, selon Nicole Somers

Ça dérange d’avoir eu une promesse et qu’à un moment donné, il y a une possibilité que ça n’arrive pas du tout, mais on va travailler fort pour pouvoir rendre la promesse à bon port, affirme la mairesse de Saint-Quentin, Nicole Somers.

J’espère qu’ils vont trouver une façon d’arranger les choses pour tenir leur promesse. Je dis promesse faite, promesse due.

Nicole Somers, mairesse de Saint-Quentin
La mairesse de Saint-Quentin, Nicole Somers.La mairesse de Saint-Quentin, Nicole Somers Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Nicole Somers compte discuter du dossier avec des représentants du gouvernement d’ici la fin du mois. Elle reste convaincue que le gouvernement peut rouvrir le bureau.

J’ai demandé des rencontres, on m’a accordé des rencontres, dit-elle. On va aller voir, on va discuter de ce dossier-là, comment on peut faire pour avoir ce service dans la région [...] Je suis certaine que, quelque part, il y a quelqu’un qui travaille pour rapporter le service d’une façon ou d’une autre.

Avec des renseignements de Wildinette Paul

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale