•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de tour de communication de Bell Mobilité inquiète aux Îles

Une antenne
Une antenne Photo: Radio-Canada / Benoit Jobin
Radio-Canada

L'arrivée d'une tour de communication de Bell Mobilité suscite questions et inquiétudes aux Îles-de-la-Madeleine. Cette tour s'élèverait sur une hauteur de 35 mètres et serait située entre le chemin des buttes et le chemin des montants à Havre-aux-Maisons.

Bell demeure discrète jusqu'à présent sur son projet. L'entreprise n'a rien dit sur le prix ou l'échéancier du projet.

Elle invite quand même le public à transmettre ses commentaires sur l'emplacement avant le 3 juin.

Des résidents ont pris la parole lors d’une séance du conseil municipal.

Femme au micro.Julie Séguin a été la première à prendre la parole. Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

La résidente, Julie Séguin, se questionne sur l’impact visuel de cette grande tour.

Elle demande que l'entreprise propose d’autres alternatives.

On parle ici de 115 pieds, plus de 11 étages. Alors la tour située sur la butte de la carrière serait inappropriée et inacceptable

Julie Séguin, résidente des Îles
Homme au microJules Arseneau, propriétaire, Miel en mer Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

L’apiculteur et propriétaire de Miel en mer, Jules Arseneau, sera voisin de la tour.

Il s’inquiète de l’impact des ondes sur ses abeilles. Elles font un champ électromagnétique qui vient interférer avec les abeilles au niveau de la mobilité.

Les abeilles perdent le champ et ne trouvent même pas les zones de butinage et souvent elles ne reviennent même pas à la ruche.

Jules Arseneau, propriétaire, Miel en mer
Réunion publique.Plusieurs Madelinots ont pris la parole hier soir lors de la séance du Conseil municipal. Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Le maire Jonathan Lapierre partage les inquiétudes des Madelinots. Il rappelle que le projet est sous juridiction fédérale.

La Municipalité a très peu de pouvoir, outre le pouvoir d’influence, le pouvoir de manifester un désaccord, manifester un mécontentement et c’est ce à quoi on va s’activer au cours de prochains jours et prochaines semaines auprès de Bell.

Jonathan Lapierre, maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine

La Municipalité va demander à Bell de déléguer des représentants pour présenter son projet aux Îles-de-la-Madeleine.

D'après les informations de Philippe Grenier

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Société