•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Congédiement surprise de 90 travailleurs sur un chantier d’IKEA à Beauharnois

Chantier de construction d'un centre de distribution d'IKEA.

La construction du centre de distribution d'IKEA, à Beauharnois, au début d'avril.

Photo : Facebook / Broccolini

Radio-Canada

Un sous-traitant qui œuvre sur le chantier de construction du centre de distribution d'IKEA à Beauharnois, l'entreprise allemande Schäfer, a mis à pied la majorité des travailleurs mardi.

Schäfer a décidé de refaire une soumission pour la suite des travaux à la surprise des travailleurs et de leurs représentants syndicaux.

Dans un courriel envoyé lundi soir au chef d'équipe Jimmy Asselin, Schäfer explique avoir « décidé de modifier le type de gestion sur le chantier. Cela oblige Mécanique CNC de diminuer le nombre d'employés sur le chantier ».

Le litige porte sur le respect de la loi québécoise du travail, explique le représentant syndical Sylvain Boivin. On vient de mettre à pied 90 travailleurs au moment où l’on parle de pénurie de main-d’œuvre, dit-il.

Il y a un manque de respect total.

Sylvain Boivin, représentant syndical

C'est la firme Broccolini qui est maître d'œuvre du chantier. Toutefois, IKEA a embauché Schäfer pour la mise en place du système de stockage de son nouveau centre de distribution.

Dans un message laconique mardi après-midi, IKEA dit avoir été « informée du rassemblement » et indique être en communication avec ses « partenaires externes du chantier ».

D'après les informations de Marc Verreault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Relations de travail

Économie