•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie : une soirée de recrutement dans un bar soulève des questions à Sherbrooke

Des acteurs et actrice porno.
Une soirée de recrutement est organisée par la boîte de production de films pour adultes AD4X le 17 mai prochain au Boston Bar, à Sherbrooke. Photo: Facebook
Radio-Canada

Pour une deuxième fois en trois ans, une soirée thématique organisée au Boston Bar, à Sherbrooke, soulève des questions : un producteur de films pornographiques, AD4X, y sera vendredi pour recruter des acteurs et des actrices.

Dans une publication sur la page Facebook de l'établissement, on fait notamment valoir que les candidats auront accès à une roulotte pour tourner avec des actrices pornographiques professionnelles, un type d'événement dénoncé par le Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de l'Estrie.

On a vu cet événement-là se promener un peu partout au Québec dans les années 2017. On est allés visionner certaines vidéos qui glorifient la pratique des gangbangs, qu'on relie beaucoup au recrutement dans l'exploitation sexuelle, explique Marie-Michèle Whitlock, intervenante au CALACS-Agression Estrie.

On se questionne aussi beaucoup sur le consentement des actrices pornos. Même si présentement elles peuvent dire que c'est leur choix, on a eu quand même plusieurs témoignages d'anciennes actrices pornos affirmant qu'elles avaient été contraintes pendant une longue période de leur vie à faire ce type de métier, ajoute Mme Whitlock.

Le Service de police de la Ville de Sherbrooke précise qu'il n'y a rien d'illégal dans ce type d'activité. Il confirme cependant qu'il y aura une surveillance policière accrue autour de l'établissement vendredi.

Radio-Canada n'a pas été en mesure de joindre le propriétaire du Boston Bar mardi.

Estrie

Sexualité