•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick aura bientôt un deuxième indicatif régional en plus du 506

Combiné d'un téléphone

Combiné d'un téléphone

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Radio-Canada

Les résidents du Nouveau-Brunswick doivent se préparer à utiliser des numéros de téléphone à 10 chiffres et ce, même lorsqu'ils composeront un numéro à l'intérieur de la province. Un nouvel indicatif régional, le 428, s'ajoute au 506 déjà existant.

Comparativement aux habitants des provinces avoisinantes, les Néo-Brunswickois composent toujours des numéros à 7 chiffres lorsqu'ils font des appels à l'intérieur de la province. Toutefois, comme les options du 506 seront épuisées d'ici décembre 2021, les autorités n'ont d'autres choix que de sélectionner un deuxième code régional, qui s'ajoutera à celui qu'on connaît déjà. Le 428, sélectionné vigoureusement en août dernier, entrera en vigueur le 13 août 2020.

Les résidents qui utilisent déjà le 506 ne verront pas de changements à leur numéro de téléphone. Toutefois, ils devront enregistrer le 506 à leur numéro actuel, car ce même numéro pourrait être utilisé par un autre client qui aurait, pour sa part, le nouveau code régional 428.

Ces changements devront être complétés sur tous les appareils qui utilisent un numéro de téléphone : télécopieurs, téléphones portables, ordinateurs, système d'appels pour voiture, etc. Les résidents qui ont recours à un système de sécurité à domicile devront aussi s'assurer que leurs installations fonctionnent avec un numéro à 10 chiffres.

Les compagnies de télécommunications (comme Telus, Bell, Koodo ou Virgin) devront quant à elles mettre à jour leurs infrastructures d'ici le 22 mai 2020.

La majorité des régions du Canada ont déjà fait la transition vers les numéros à 10 chiffres et on est confiant que ces changements seront transparents pour les résidents et les entreprises du Nouveau-Brunswick , souligne Edward Antecol, directeur général de l'Alliance des télécommunicateurs du Canada.

Le nouvel indicatif régional est le résultat d'une planification de redressement en prévision de la date d'épuisement du 506, en décembre 2021. Ce changement avait été annoncé il y a trois ans, mais le processus de sélection d'un code régional s'avère très complexe.

Pourquoi le 428?

Les provinces canadiennes qui désirent ajouter un nouveau code régional à ceux existants doivent d'abord sélectionner une option disponible dans une liste prédéfinie. La liste en question, mise sur pied par le Plan de numérotation nord-américain, contient tous les numéros non utilisés dans l'ensemble du pays.

Lorsque les numéros disponibles sont sélectionnés, il faut en choisir un qui ne ressemble pas trop à ceux déjà existants.

Finalement, il faut éviter les numéros qui sont déjà employés par des lignes téléphoniques personnelles. Par exemple,il serait improbable d'utiliser l'indicatif régional 229, parce que ce chiffre est déjà utilisé par des clients de Telus ( 506-229-XXXX ).

Nouveau-Brunswick

Télécommunications